Des temples au cœur de la jungle, Mexique - Blog voyage La carte du Monde

Palenque, Yaxchilan, Bonampak

Des temples au cœur de la jungle

Voyage - 05.08.2016

Etape

6

Des temples au cœur de la jungle

Voyage - 05.08.2016

La forêt nous entoure, humide et brumeuse. Elle tranche avec l’immense parking que nous venons de quitter et l’allée bien organisée sur laquelle nous avançons. La jungle s’ouvre et révèle un alignement de temples millénaires, elle libère aussi le brouhaha d’une foule ahurissante. Il est 9h40 et c’est déjà trop tard pour le rêve d’immaculé. Le tableau est un peu vertigineux et ce lieu, irrésistible centre d’attraction, c’est le site Maya de Palenque.
Ici, chaque pas révèle de nouveaux mystères, des temples jusque-là invisibles, des peintures monumentales, des bas-reliefs nichés dans un recoin. Trois heures de visite nous permettent de voir l’essentiel, mais nous échappent tout de même quelques temples nichés au fond de la jungle, sans compter les mille structures encore à découvrir.

Nous retrouvons chauffeur et compagnons d’équipée à l’autre bout du site à 12h30. On a pris une excursion à la journée : Palenque le matin, les cascades l’après-midi. On remonte donc quelques kilomètres la route vers San Cristobal pour notre première halte fraîcheur (on en a bien besoin) : la cascade de Misol-Ha. 20 minutes d’arrêt.
C’est une jolie cascade, voilà. On peut passer derrière à la queue leu leu, et il y a paraît-il une 2e cascade cachée dans une grotte pour laquelle il faut payer un 2e droit d’entrée. On n’a pas vraiment le temps ni l’envie de se faire arnaquer donc on dit non merci, parce qu’on est poli. On ira voir les photos de Misol-Ha Numéro 2 sur internet.
La dernière halte du jour sera plus réjouissante. Bien que mis à rude épreuve par le roi tourisme, Agua Azul est un site naturel vraiment merveilleux. Nous y passons 2h30, le temps de remonter cette série majestueuse de chutes d’eau à la couleur turquoise, et de prendre notre premier bain mexicain dans un coin tranquille, presque tout en haut du site. Plus bas, les stands de nourriture et les boutiques en tous genres se sont positionnés le long du chemin sur 1 bon kilomètre. Rien que ça... Un petit bruit de fond qui ne gâche en rien le panorama.
Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Notre chauffeur plus pressé à présent nous dépose près de la Posada Nacha’n – Ka’an, notre hôtel simple mais propre à Palenque, et on s’offre une courte pause dîner au restaurant Las Tinajas. Pour le reste, on n’est pas encore tout à fait remis de notre nuit en bus il y a 3 jours, et fatigué par le rythme intense des derniers jours. On se couche de bonne heure pour reprendre des forces avant de retourner dans une jungle qui ne nous a pas encore livré tous ses secrets.

Le cri de la jungle

Nouveau jour. Nouvelle excursion. Cette fois, nous allons dans les confins Mexicains, à la frontière Guatemaltèque. Top départ à 6h. Le chemin est long, et ce n’est pas que de la route. A 10 heures, à la ville frontière de Frontera Corrozal, nous troquons notre mini-bus moderne pour une lancha en bois. Avec elle, nous remontons pendant 1 heure les flots du Rio Usumacinta.
Dans une boucle du fleuve, perdu au fond de la jungle, se cache le site archéologique de Yaxchilan. Son accès difficile lui donne un petit goût d’aventure, mais c’est surtout l’environnement fascinant de la jungle et le récital permanent des singes hurleurs qui laissent du site un souvenir impérissable.
On retourne à la case Frontera Corrozal pour le déjeuner, puis nous reprenons la route à rebours pour un arrêt 30 minutes plus loin sur le site de Bonampak. C’est le plus petit site Maya que nous verrons au Mexique, un monticule parcouru de quelques temples rabougris par le temps. Il faut franchir le pas de trois d’entre eux pour découvrir des chambres aux peintures miraculeusement conservées par le temps. Trois chambres qui délivrent des scènes de combat, de soumission guerrière, de pouvoir… C’est ici que l’occident a compris. Les Mayas n’étaient pas un peuple pacifique. Oh non !
La longue route du retour s’achève à Palenque autour de 21h30, après une longue journée d’archéologue en herbe à la rencontre de cités perdues dans la jungle et de secrets cachés des siècles durant dans les entrailles de temples millénaires. Indiana Jones n’était pas très loin, c’est certain !

Commentaires

Article : Des temples au cœur de la jungle
Vous avez aimé cet article ? Vous voulez ajouter quelque chose ? Dites-le moi en postant un commentaire !





Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article. Lancez-vous en premier !
    La conquête du Mexique

    Récit de voyage

  1. Introduction : La conquête du Mexique
  2. La classe à Dallas
  3. Mexico. Mexiiiiiiiiicoooo
  4. Le chocolat de Oaxaca
  5. Le Nouvel an à San Cristobal de Las Casas
  6. Des Hautes terres à la Jungle de Palenque
  7. Des temples au cœur de la jungle
  8. De Palenque à Chichen Itza, le festival Maya
  9. Au bout de la route, Tulum et la côte Caraïbe
  10. Conclusion : Le Mexique, conquis !

Etape 7

De Palenque à Chichen Itza, le festival Maya

Lire l'article

Plus d'articles...