New York en 2 jours - Blog voyage La carte du monde

New York Express

New York en 2 jours

Article - 06.10.2016

New York en 2 jours

Article - 06.10.2016

En Septembre, je suis retourné à New York. 2 jours. Je connais déjà New York, j’y suis resté longtemps, c’était il y a 12 ans. New York est une ville comme je les aime, capitale et effrénée.
De tous mes voyages, c’est peut-être encore aujourd’hui ma ville préférée.

Je suis retourné à New York. 2 jours. C’est un peu court, jeune homme. 2 jours à New York. Avec une collègue qui n’avait jamais posé les pieds en Amérique. Elle voulait voir New York. 2 jours, c’est tout ce qu’on avait avant de s’envoler pour un meeting professionnel à Kansas City, en plein cœur de l’Amérique.

Pour tout vous dire, faire découvrir New York à une novice en si peu de temps m’a d’abord paru hors de portée. C’est évident, il faut bien plus de temps pour visiter cette ville comme elle le mérite.
Devait-on pour autant laisser tomber New York ? Partir directement à Kansas City, et laisser derrière nous le bras tendu de Lady Liberty ? Bien sûr que non ! J’ai rouvert mon vieux plan de ville, et j’y ai tracé quelques idées entre grands classiques, madeleines personnelles et envies nouvelles.

Voilà donc un parcours de 2 jours testé et approuvé dans les rues merveilleuses de Manhattan. Mettez de bonnes chaussures, achetez votre Metrocard… Je vous emmène à New York, là où commence le rêve américain.
Jour 1 : Un pont vers Manhattan
Aujourd’hui, c’est le premier jour du reste de votre vie. Vous allez voir New York.
Pour commencer, prenez le métro Ligne F jusqu’à la station York Street. Oui, vous êtes à Brooklyn.
Vous voyez cet immense pont de métal bleu ? C’est le Manhattan Bridge. Gardez à l’œil son arche magistrale pour rejoindre au bord de la rivière le Brooklyn Bridge Park, qui permet de relier les deux ponts les plus emblématiques de la ville : Manhattan Bridge et Brooklyn Bridge. La vue sur la skyline de Manhattan est ici prodigieuse.

Des milliers de New Yorkais traversent chaque jour à pied, à vélo ou en voiture le pont de Brooklyn.
Aujourd’hui, vous êtes l’un d’eux.

Tournez vers la gauche le long de la rivière jusqu’au pied du Brooklyn Bridge. C’est un géant de pierre, le plus haut édifice New-yorkais au moment de sa construction au XIXe siècle. Traversez-le à pied comme chaque jour des millions de New Yorkais, et faites bien attention aux vélos !

Vous entrez dans Manhattan au niveau du City Hall. Plongez sur votre gauche pour saluer la mémoire du 11 Septembre. Les deux bassins carrés du mémorial rappellent l’emplacement des tours jumelles du World Trade Center. Si vous le souhaitez, profitez de l’occasion pour monter au sommet de la Freedom Tower, plus haut édifice jamais construit sur le sol de Manhattan.
Continuez votre chemin dans Lower Manhattan en passant par la chapelle Saint Patrick et Wall Street, dédiée à la Sainte finance mondiale. Rejoignez ensuite Battery Park pour admirer en toile de fond la Statue de la Liberté, et plongez à nouveau dans la moiteur du métro new-yorkais. Cette fois-ci, prenez la ligne 1 jusqu’à Columbus Circle.

Vous descendez à l’angle sud-ouest de Central Park. Profitez-en pour découvrir le poumon vert de Manhattan, à vélo ou à pied selon vos envies. Vous trouverez des vélos à louer à l’entrée du parc, idéal pour faire le tour complet mais pas pour accéder aux recoins les plus jolis. De nombreux chemins sont réservés aux seuls piétons.

Times Square, une explosion de lumières

Rendez vos vélos à la tombée de la nuit et descendez Broadway. Le son des saxophonistes de rue vous accompagnent jusqu’au Theater district et l’explosion de lumières de Times Square. Ce lieu est un peu le centre du monde. Vertigineux et très fréquenté !

Votre journée est déjà bien remplie. Finissez-la dans la Village, dans un club de jazz autour de Christopher Street, ou dans un bar rock de Bleecker Street. N’hésitez pas à faire un tour au tout proche Washington Square Park pour apprécier son ambiance exquise de fin de soirée.
Jour 2 : New York, état empire et village du monde
Démarrez votre journée au Washington Square Park. Il n’est pas encore aussi animé qu’en milieu d’après-midi, mais c’est le point de départ idéal pour arpenter les rues adorables de Greenwich et West Village. Laissez-vous aller au hasard des rues, en particulier autour de Bedford, Bleecker et Christopher street, et remontez doucement vers l’entrée de la High Line, au coin de Gansevoort et Washington.
Cette ancienne voie ferrée est depuis sa transformation en espace vert une des promenades préférées des New Yorkais. Suivez ce chemin qui file à travers les gratte-ciels et les rues de la cité, sans oublier de faire une pause au Chelsea Market, autre témoin du passé industriel de la cité. C’est un excellent lieu pour déjeuner.

La coulée verte et les géants d’acier

Quittez la High Line à hauteur de 30th street pour rejoindre les géants d’acier et les rues vertigineuses de Midtown. Visez le Madison Square Garden, qui cache dans son sous-sol la gare de Penn Station. Passez devant la gare, vous ne tarderez pas à apercevoir la silhouette la plus connue de la skyline new-yorkaise. L’Empire State Building couvre un bloc entier entre la 33e et la 34e rue. N’ayez pas peur, approchez-vous et levez bien les yeux. On vous conseille de faire un tour dans le hall d’entrée, un véritable bijou art déco.
Remontez la 5e avenue jusqu’à la New York Public Library. Visitez sa grande salle de lecture (c’est gratuit), et faites une pause dans le ravissant Bryant Park.

Prêt à repartir ?
La 42e rue vous mène vers l’ouest à la plus belle gare du monde : entrez dans la féérie de Grand Central et son plafond voute d’un univers à l’envers.
Reprenez la 5e avenue pour rejoindre quelques blocs plus au Nord le Rockfeller Center et juste en face la cathédrale Saint Patrick, encore deux hauts lieux du tourisme New Yorkais.

A ce stade, vous avez bien marché, et le ciel commence sans doute à tomber. Prenez le métro pour le Sud : East Village, Noho ou Nolita sont des bons points de chute pour l’apéro ! Baladez-vous dans ces quartiers et laissez votre instinct vous guider pour une belle soirée new yorkaise.
New York… Si on restait plus longtemps…
Brooklyn Bridge, Mémorial du 11 Septembre, Empire State Building, Grand Central, Central Park, Times Square… 2 jours à New York, vous le voyez, le défi est relevé.
Mais maintenant, je vais vous confier un secret. Vous croyez avoir tout vu ? Vous n’avez fait que survoler.
Si New York se prête au pas accéléré, elle se contemple aussi au ralenti. Laissez les new yorkais vous doubler, prenez le temps de les contempler… New York est la ville qui ne dort jamais, elle est passionnante à observer, à écouter.
A New York, la musique omniprésente vous guide et vous invite à des pauses inattendues. C’est le signe le plus manifeste d’une ville tournée vers les arts. On trouvera ici parmi les plus beaux musées du monde.

Le MoMA, vertige d’art contemporain

J’aime tout particulièrement le MoMA, pour son architecture parfaite, et ses collections prodigieuses. Braque, Picasso, Monet, Dali… Wharol évidemment… Et pour les amateurs de musique, cette photo géante d’une foule portée vers la scène d’un festival.
On pourra aussi passer un jour ou deux dans les couloirs du MET – le Metropolitan Museum of Art – et les allées de l’American Museum of Natural History, qui forment un dédale de savoir et d’histoires inépuisables.

L’indispensable Ellis Island

L’Amérique, c’est une histoire de nouveau monde, de rêve et d’espoirs. New York, sa porte d’entrée. La Statue de la Liberté, tournée vers la vieille Europe, accueillait triomphantes les navires d’immigrés, qu’on dirigeait vers l’île voisine d’Ellis Island.
Ellis Island, c’est le sas d’entrée pour l’Amérique, une sorte de bâtiment-prison transformé aujourd’hui en musée de l’immigration, un site formidable, mémorable, indispensable.
Prévoyez une bonne demi-journée pour faire le tour des deux îles en partant de Battery Park : Liberty Island pour admirer la Statute de la Liberté puis Ellis Island. Mon conseil : Reprenez le ferry pour Manhattan en fin de journée, pour admirer la skyline à la nuit tombée.

Manhattan, New York

Il y a encore mille autres choses dont je pourrais parler : les balades inépuisables dans Central Park, les matchs de Basket ou les concerts au Madison Square Garden, les clubs de jazz, du Blue Note au Fat Cat, les vues sublimes au sommet des tours, la singularité de chacun de ses quartiers…

Pourtant, New York, ce n’est pas que Manhattan… Voilà ce qu’il me reste à découvrir : Brooklyn le Queens, le Bronx et Staten Island. De quoi envisager de futurs voyages et des Nouveaux Mondes.

Je poste un commentaire

Article : New York en 2 jours
Vous avez aimé cet article ? Vous voulez ajouter quelque chose ? Dites-le moi en postant un commentaire !





Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article. Lancez-vous en premier !

Born in the USA

Etats-Unis

Découvrir

Plus d'articles...