Destination Costa Rica - Blog voyage La carte du Monde

La voyage nature pour tous

Destination Costa Rica

Amérique

Destination Costa Rica

Le Costa Rica est la destination idéale pour un voyage nature. Dans la forêt de nuage, sur une côte paradisiaque, au pied d’un volcan, on y admire une faune exceptionnelle : singes, paresseux, toucans, grenouilles… Peut-être un quetzal. Mes coups de coeur : Monteverde et Cahuita. Je vous les fais décoouvrir. Pura Vida !

Petite géographie voyageuse du Costa Rica

Les côtes

Au Costa Rica, le tourisme balnéaire s’étend surtout à l’Ouest et au Nord-Ouest,le long de la côte pacifique et sur la péninsule de Nicoya. Le secteur n’est pas pour autant à éviter. Beaucoup de backpackers s’arrêtent quelques jours à Montezuma, au sud de la péninsule de Nicoya, et tout le monde ou presque – et c’est un peu le problème - va à Manuel Antonio arpenter le plus petit Parc National du pays.

Plus au Sud sur cette même côte, c’est le Parc du Corcovado, peut-être le plus sauvage de toute l’Amérique centrale. On peut y faire des randonnées sur plusieurs jours et dormir au cœur de la jungle.

La côte caraïbe, de l’autre côté du pays, n’est pas en reste. Avec les canaux de Tortuguero au Nord, et les magnifiques rivages de Cahuita et Puerto Viejo au Sud, elle offre des territoires encore épargnés par le tourisme de masse.

L’intérieur des terres

Et puis il y a le cœur du Costa Rica, ce corridor central parcouru de volcans et de forêts.

Des volcans, l’Arenal a longtemps été la star incontestée. Depuis qu’il ne crache plus de lave, son hégémonie est contestée. Le volcan Poas, près de San José, est une étape prisée, l’Irazu une option plus aventureuse, mais celui qui est en train de piquer la vedette à tout le monde, c’est le Parc National du volcan Tenorio. C’est là qu’on vient découvrir l’un des sites les plus photogéniques du pays : le Rio Celeste.

Vient maintenant l’appel de la forêt. Dans les nuages à Monteverde, dans la plaine à Sarapiqui, sur les pentes des différents volcans, il y autant de nuances que d’animaux qui la peuplent. Le quetzal resplendissant et le toucan nourriront vos espoirs, les singes seront plus faciles à observer. Ne leur laissez pas votre goûter.

Vous noterez que je ne parle pas des villes. C’est rare pour une terre colonisée par l’Espagne, mais le Costa Rica ne brille pas par son architecture urbaine. La capitale San José est loin d’être une étape indispensable. On trouvera de plus belles cités chez ses voisins, au Nord le Nicaragua, à l’Est le Panama.

Climat : Quand partir ?

La meilleure saison pour partir au Costa Rica s’étend de Novembre à Avril. C’est la saison sèche, et c’est évidemment la haute saison touristique.

De plus en plus de voyageurs choisissent de s’y rendre à la saison des pluies, aussi appelée « saison verte ». Elle dure de Mai à Octobre mais n’a rien à voir avec l’intensité des moussons d’Asie. On peut visiter le Costa Rica toute l’année.

Formalités d’entrée

Pour entrer au Costa Rica, un passeport valide suffit. Les français sont exemptés de Visa pour tout séjour inférieur à 90 jours.

Il n’y a aucun vaccin obligatoire pour entrer au Costa Rica. Soyez simplement à jour de vos vaccinations habituelles. Les moustiques sont le principal facteur de risque sanitaire. La dengue est présente, surtout à la saison des pluies. Le paludisme, lui, a pratiquement disparu.

Quelques liens utiles

Budget : Combien ça coûte ?

Le Costa Rica est un pays au niveau de vie comparable à celui qu’on a en Europe. Les prix sont donc du même tonneau. Vous trouverez des chambres doubles en hôtel à partir de 35-40 € et jusqu’à 100 € dans les zones les plus touristiques. L’addition peut descendre légèrement en allant dans les auberges, fortement en séjournant en chambre partagée ou dortoirs.

Le prix des vols internationaux démarre autour de 600 € environ l’aller-retour si vous tombez au bon moment sur la bonne offre. Pour le coût des transports une fois arrivés dans le pays, je vous invite à lire mon article Voyager au Costa Rica sans voiture

Si vous vous contentez de visites et de randonnées dans les parcs nationaux, votre budget journalier ne devrait pas exploser. Ce qui coûte cher au Costa Rica, ce sont les activités autour de l’aventure : tyroliennes, téléphérique dans la canopée, sports d’eau douce… L’offre est particulièrement fournie en la matière, mais on peut très bien faire sans.

Mes coups de cœur au Costa Rica

Monteverde et Cahuita sont mes deux grands coups de cœur au Costa Rica. Monteverde vous fait découvrir une forêt de nuages ensorcelante. Cahuita a le goût, les traits et la luxuriance des plus beaux paradis. Vous retrouverez ces destinations dans mes articles La tête dans les nuages à Monteverde et Cahuita, une merveille sur la côte caraïbe.

Pour un voyage plus complet, je vous invite à lire mon itinéraire à la découverte du Costa Rica et du Panama.

Cahuita, une merveille sur la côte caraïbe

Nous avançons parmi dix mille nuances de vert, à la rencontre des singes capucins, des serpents, des perroquets, des bernard l’hermite, poursuivis par les vagues de papillons Morpho, éblouis à chaque pas par ce décor inouï, où la forêt rejoint les cocotiers, le sable blanc et la mer bleu turquoise.

Lire l'article complet

Derniers articles : Costa Rica