Cahuita, une merveille sur la côte caraïbe, Costa Rica - Blog voyage La carte du Monde

Mon coup de cœur au Costa Rica

Cahuita, une merveille sur la côte caraïbe

Voyage - 30.01.2019

Etape

4

Cahuita, une merveille sur la côte caraïbe

Voyage - 30.01.2019

C’est un village authentique, une bulle paisible qui vit au ralenti. À la lisière de son Parc National, écrin à la nature exceptionnelle, Cahuita bénéficie d’une situation idyllique. Quelques pas suffisent pour se baigner dans un cadre céleste ou plonger dans une forêt vivante et foisonnante. Les plages superbes s’étendent encore dans les environs, jusqu’à la Réserve de Manzanillo. Si vous aimez l’exotisme et la nature, vous adorerez cette région un peu à part. C’est mon plus grand coup de cœur au Costa Rica.

Maison typique, Cahuita

Superbe maison typique. Prévoir quelques travaux


Il y a des frontières officielles et des pays invisibles. Cahuita se situe au Costa Rica, mais son atmosphère la rend unique dans ce pays. L’air des îles flotte sur ce village de la côte caraïbe. Malgré l’afflux du tourisme ces dernières années, elle a su garder (à peu près) le même visage. Cahuita vit à son rythme, sereine, et il faut le dire, pas vraiment troublée par les voyageurs qui arpentent sa rue principale.

La chance de Cahuita, finalement, c’est Puerto Viejo de Talamanca, sa voisine 15km plus au Sud et sa concurrente dans ce coin de paradis de la côte caraïbe. Si Cahuita a le Parc National, Puerto Viejo a les meilleures vagues. Les surfeurs y ont pris leurs quartiers il y a de longues années, bientôt rejoints par des voyageurs toujours plus nombreux, séduits par l’ambiance festive et les superbes plages.

On le comprend, Puerto Viejo présente aussi de beaux attraits, mais le voyageur en quête de nature et d’authenticité préférera loger à Cahuita. C’est le choix que j’ai fait, celui que je vous recommande.

Jour 13 : Cahuita, la ville

Cahuita, Costa Rica Notre premier arrêt à Cahuita est la grande salle ouverte du Coco’s bar. Son positionnement est stratégique, au coin de la rue qui descend du Terminal de bus et de celle – la principale – qui se dirige vers le Parc National. C’est un peu le centre du monde, ici à Cahuita. Sous ses ventilateurs, je profite d’un peu de fraîcheur et d’une bonne bière. Valy sirote un cocktail et Héloïse fait des galipettes. Le climat et l’ambiance tranquille donnent envie de lézarder, c’est ce qu’on fait.

De ce point central, on peut rayonner à pied dans tout le village. L’entrée du Parc National est à 5 minutes, la plage à moins de 10 minutes, et l’ensemble des hébergements accessible dans les rues adjacentes.

La grande rue s’anime le soir au son des tambours de la fanfare locale. La cité s’éveille alors un moment avant de reprendre son rythme paisible. J’en témoigne, il n’est pas rare de surprendre un paresseux en ville, installé en haut d’un poteau électrique. Sans doute l’animal est-il venu en curieux depuis la forêt voisine, séduit par une ambiance propice à l’art de la sieste et au farniente.

C’est tout aussi lentement que nous avançons dans les rues, de toute façon contraints par notre adorable petite Héloïse qui ne veut plus monter dans sa poussette. On découvre par hasard au Nord du village un joli point de vue sur la côte. Cette petite escale vaut le détour. Cahuita vaut le voyage.

Village-Cahuita-Costa-Rica

Un petit port à la pointe Nord du village

Où dormir à Cahuita ?

À Cahuita, vous pouvez choisir de dormir près du centre ou de séjourner sur Playa Negra. Nous avons choisi le cœur du village et ne l’avons pas regretté une seule seconde. Il faut dire que Playa Negra est un peu excentrée, que la ville aussi propose des hébergements au cœur de jardins luxuriants, qu’enfin la plus belle plage, Playa Blanca, est située à l’opposé géographique de Playa Negra.

Hôtel Cahuita Inn, Cahuita Cahuita Inn : Notre choix !
Le Cahuita Inn est la propriété d’une famille italienne très accueillante. Et qui dit famille dit jeux pour enfants dans le jardin. Héloïse a été enchantée par le toboggan, la balançoire et le bac à sable. Chambres confortables et modernes. La mer se cache derrière un petit bois où sont disposés des hamacs. Également une excellente pizzeria sur place.
Infos et réservations : Cahuita Inn sur Booking.com

Jour 14 : Cahuita, le Parc National

Faune et flore du Parc National de Cahuita

Réveillez-vous. Vous êtes à Cahuita.


Venir à Cahuita, c’est avant tout se préparer à visiter l’un des plus beaux parcs nationaux du Costa Rica. Son entrée est au bout de la rue, tout simplement. Il suffit de marcher quelques minutes et traverser un petit pont pour pénétrer dans le Parc National, ce jardin d’ombres et de lumières, entre forêt vierge et Mer des Caraïbes.

Pour se repérer, c’est facile, il n’y a qu’un seul chemin. Il rejoint en 10km les deux entrées du Parc. Nous avançons parmi dix mille nuances de vert, à la rencontre des singes capucins, des serpents, des perroquets, des bernard l’hermite, poursuivis par les vagues de papillons Morpho, éblouis à chaque pas par ce décor inouï, où la forêt rejoint les cocotiers, le sable blanc et la mer bleu turquoise.

Parc National de Cahuita, Costa Rica

Dans le Parc National : une côte fabuleuse


La randonnée d’un bout à l’autre du Parc National ne présente pas de difficulté particulière. Le terrain est plat, bien défini. Vous pouvez vous lancer sans inquiétude avec ou sans enfants., quelque soit votre expérience de la marche.

Sur le parcours, on traverse à pied deux rivières. Le Rio Perezoso est la plus importante des deux. Nous sommes passés à marée basse, l’eau ne montait pas plus haut que nos chevilles. À marée haute, vous en aurez au moins jusqu’à la taille. Dans ce cas, avant de traverser, vérifiez bien qu’il n’y a pas de crocodile dans le coin. A gauche, à droite, tout va bien. Lancez-vous !
Bon, en toute honnêteté, vous avez peu de chances d’en croiser un ici. Le gros lézard n’est même pas répertorié parmi les animaux du Parc National, mais ça peut être l’occasion d’une petite blague à vos compagnons de voyage.
En l’absence de crocodile, on se croit en sécurité. Que nenni. À Cahuita, quand vient l’heure du goûter, il y a un autre danger plus féroce encore. Je vous raconte toute l’histoire dans mon article : Rencontre à Cahuita : l’armée des 12 singes.
Playa Puerto Vargas, Parc National de Cahuita

La deuxième partie le long de Playa Puerto Vargas


Je vous l’ai dit, il n’y a qu’un seul sentier dans le Parc. En partant de l’entrée principale, dans le village de Cahuita, il se déroule en trois parties qu’on peut présenter ainsi.

parc-national-cahuita-passerelles

La troisième partie dans la forêt merveilleuse


Le Parc National de Cahuita, infos pratiques

  • Le Parc National ouvre de 6 heures à 17 heures, et possède deux entrées.
  • L’entrée Playa Blanca est en ville à Cahuita. Contribution libre.
  • L’entrée Puerto Vargas se situe à 6km de la ville sur la route de Puerto Viejo. Tarif : 5 USD.
  • Des bus circulent dans les deux sens entre la gare routière de Cahuita et l’arrêt Puerto Vargas. Pratique pour rentrer. En marchant depuis le Parc, vous arrivez du bon côté de la route. L’abribus de l’autre côté est en direction de Puerto Viejo. Ne traversez pas, préparez quelques Colones et levez le bras quand le bus arrive, au moins une fois toutes les heures.
  • Le site de Punta Puerto Vargas est propice au snorkeling et à la plongée.

Jour 15 : Dans la région, de Puerto Viejo à Manzanillo

Route à la sortie de Cahuita Cahuita est aussi une bonne base pour rayonner dans la région. Des bus fréquents quittent la gare routière en direction de Puerto Viejo de Talamanca, certains continuent au-delà jusqu’à Manzanillo

À partir de Puerto Viejo, la côte égraine des plages sublimes, posées comme des perles sur la Mer Caraïbe. Nous nous arrêtons à Playa Punta Uva, merveilleuse ligne de sable clair frangée de cocotiers. Héloïse s’essaye au foot coco, mais la noix est encore un peu dure pour ses petits pieds pointure 21.

De Punta Uva, on reprend le bus pour Playa Grande à Manzanillo. Vous pourrez si vous préférez faire le trajet à pied par la côte entre les deux plages (compter 1 heure de marche). Playa Grande est une belle et grande plage populaire, lieu de rassemblement des familles costariciennes. Elles garent leur pick-up le plus près possible de la plage et installent le barbecue près des tables et des rondins disposés sous les arbres.

Il y a aussi quelques restaurants et sodas en retrait de la plage. Je ne vous recommande pas le Soda Mima, puisque nous en sommes tous revenus avec une belle indigestion.

Au-delà de Manzanillo, la Réserve Nationale Gandoca-Manzanillo fait l’unanimité auprès des voyageurs que j’ai rencontrés. Nous n’avons pas pu nous y rendre, ce qui nous donnera une belle occasion de revenir un jour dans cette fabuleuse région.

Playa Punta Uva, Puerto Viejo

Playa Punta Uva

Depuis / Vers Cahuita

Pour circuler dans la région, tous les bus partent de la gare routière à l’entrée du village de Cahuita. Il y a une pharmacie et une supérette sur place. Vous pouvez acheter vos billets au guichet quand il est ouvert ou directement auprès du chauffeur. Votre hébergement saura vous renseigner sur les horaires.

Pour des informations sur les transports au Costa Rica, je vous invite à lire mon article : Voyager au Costa Rica sans voiture.

Aller au Panama depuis Cahuita

Cahuita a été notre dernière étape au Costa Rica, avant de continuer vers le Panama. Pour nous y rendre, nous avons dû traverser la frontière. C’est plutôt simple.

pont-frontière-sixaola-costa-rica-panama Le poste frontière est situé à Sixaola, à 50km au Sud de Cahuita. Il donne accès à plusieurs destinations intéressantes du Panama comme l’archipel de Bocas del Toro ou la région de Boquete.

Pour entrer au Panama, on vous demandera peut-être une preuve de sortie du territoire. Il suffit en général de présenter un billet d’avion au départ d’un pays d’Amérique centrale. Pas de souci pour nous, puisque notre vol retour est un Panama City – Paris.

Le trajet est possible en bus ou en transport organisé via les hôtels et agences de Cahuita. Cette deuxième option nous a coûté 45 USD par adulte de Cahuita à Bocas del Toro. Siège bébé fourni. On change de véhicule à la frontière, puis on prend un bateau à Almirante pour rejoindre l’archipel.

Cahuita : L’essentiel

  • Les Caraïbes version authentique, c’est à Cahuita.
  • Le Parc National est une merveille, à visiter sans faute
  • De Puerto Viejo à Manzanillo, plages superbes à foison !
  • D’Avril à Juillet, les tortues se reproduisent dans la région. Excursions possibles. Vous me raconterez.
  • Les Bribris, une des dernières communautés indiennes du Costa Rica, vit à quelques kilomètres seulement. On peut visiter un village de la communauté. Nous n’avons pas tenté cette expérience.
playa-blanca-cahuita

Le mot de la fin : Playa Blanca à Cahuita

Commentaires

Article : Cahuita, une merveille sur la côte caraïbe
Vous avez aimé cet article ? Vous voulez ajouter quelque chose ? Dites-le moi en postant un commentaire !





Vos commentaires

30.01.2019

Mom

En fait il vous reste encore plein de choses à voir..?
    À la découverte du Costa Rica et du Panama

    Récit de voyage

  1. Introduction : À la découverte du Costa Rica et du Panama
  2. Alajuela et le volcan Poas
  3. La tête dans les nuages à Monteverde
  4. Les pentes du volcan Arenal
  5. Cahuita, une merveille sur la côte caraïbe

Plus d'articles...