logo lacartedumonde.fr fond transparent
Au bout de la route, Tulum et la côte Caraïbe

Au bout de la route, Tulum et la côte Caraïbe

Tout au bout du Yucatan

Au bout de la route, Tulum et la côte Caraïbe

Cette fois, ça y est. Notre voyage au Mexique se termine. Nous passons les derniers jours au bord de la mer, sur cette fameuse côte du Yucatan à la mer bleu turquoise. C’est dans le village de Tulum que nous nous installons, parce qu’il nous reste un dernier temple Maya que nous ne voulons pas manquer.

On arrive vers 16h dans notre dernier cocon, l’hôtel Maison Tulum en retrait du centre-ville. Le patron semble un personnage bien étrange, mais notre chambre est délicieuse. On se promène dans la seule rue commerçante, qui est aussi plus ou moins la route nationale. Tulum ne doit pas son succès au charme de son centre. Des boutiques de souvenirs, des friperies à la mode, des restaurants pour touristes… Ce n’est pas le règne de l’harmonie.

On s’arrête dîner au Petit Paris. Ça nous rappelle le pays. Le restaurant est tenu par un belge francophone. Il nous offre l’apéro, le digestif. Il nous raconte la folle histoire de sa success story Yucatèque, et on déguste un fabuleux plateau Maya, la spécialité des lieux. Un excellent choix !

    Attention, à Tulum, il y a trois sites bien distincts :
  • Le village où sont réunis les hébergements bon marché et la plupart des restaurants. Il n’est pas en bord de mer. Les bus s’arrêtent ici.
  • La plage, à environ 2 kilomètres à l’est du village, en grande partie privatisée par des hôtels de luxe, mais avec malgré tout quelques espaces publics dont on peut profiter en arrivant du village.
  • Le site archéologique, à 5 kilomètres au nord du village, facilement accessible à vélo.

Le site archéologique de Tulum et son spectaculaire cadre naturel

Nous empruntons deux vélos pour faire les 5 kilomètres qui séparent le centre de Tulum de son site archéologique. Nous arrivons de bonne heure pour éviter la foule, avec un peu plus de succès qu’à Palenque, mais moins qu’à Uxmal.

Le site maya de Tulum et la côte caraïbe
Le site Maya de Tulum et la côte caraïbe du Mexique

Ce site est follement spectaculaire, c’est vrai. Pas par ses constructions, finalement assez simples lorsqu’on les compare à d’autres sites visités au Mexique, mais par son cadre. Le site archéologique de Tulum se dresse tel un promontoire au-dessus de la côte caraïbe et sa mer bleu turquoise. C’est un rêve pour tout photographe amateur, surtout quand on ajoute au cliché un des nombreux iguanes qui paressent sur les rochers.

Tulum, c’est l’exotisme ludique, la baignade dans l’océan turquoise au milieu des iguanes et des temples du 15e siècle.

A vélo le long de la plage de Tulum

On file à vélo quand les groupes commencent à envahir le site pour passer le reste de la journée le long de la côte de Tulum. Il y a bien quelques espaces de plage publique, et on se régale au déjeuner d’un bon poisson grillé devant les vagues et sous les rafales de vent.

Plage publique à Tulum
La partie publique de la plage de Tulum, entre le site archéologique et les nombreux complexes privés

La majorité des plages sont privées, alors notre tentative de longer la côte à vélo ne sera pas totalement couronnée de succès. On tente une ou deux haltes, mais la musique de club nous fait fuir. On est par contre agréablement séduits par les toits de palme et les chaises multicolores du café Zamas. On s’y arrête un bon moment boire un verre devant une toute petite plage ravissante, boire un dernier verre sur notre dernier coucher de soleil en terre Mexicaine.

Le café de plage Zamas, à Tulum
L’agréable café Zamas, pour se détendre au bord d’une petite plage

De retour au centre du village de Tulum, notre dernière soirée se passe dans l’ambiance locale, chaleureuse et musicale du restaurant Don Cafeto, dans le centre de Tulum. Le proprio moustachu finit même par pousser la chansonnette ! Un joli clap de fin sur notre voyage au Mexique !

Rejoindre l’aéroport de Cancun depuis Tulum

Il n’est pas nécessaire de passer la dernière nuit de votre voyage à Cancun. Des bus ADO circulent depuis la gare routière au centre du village de Tulum pour l’aéroport toutes les deux heures environ, et mettent environ deux heures à faire le trajet.
La conquête du Mexique

Vous venez de lire la dernière étape. Voulez-vous le revivre depuis le début ?

La conquête du Mexique

Découvrir
Un peu de publicité pour repartir en voyage ;)
N'hésitez pas à laisser un commentaire Je vous réponds la plupart du temps en moins de 48 heures !
Partager votre commentaire





Les commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article. Lancez-vous en premier !

Votre prochaine destination ?

Si cet article vous a intéressé, il y a sans doute plus de contenus à découvrir sur La carte du Monde. Alors on part où ?

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Partager
A lire également La conquête du Mexique Le Nouvel an à San Cristobal de Las Casas
Retourner en haut
Raphaël, la cartedumonde.fr

A propos

Je suis Raphaël et j'ai créé la carte du monde, un blog voyageur sans voiture, en famille et très souvent dans la nature. Ce blog voyageur existe depuis le 23 septembre 2015. 6 ans déjà ! Je l’ai appelé La Carte du Monde, car c’est dans les atlas, les globes terrestres et les planisphères que j’ai puisé mes premiers rêves de voyage. Depuis, j’ai grandi, et certains de mes rêves sont devenus réalité. Je peux désormais tracer mes itinéraires directement sur la planète Terre. Plus d'infos