Le Nouvel an à San Cristobal de Las Casas, Mexique - Blog voyage La carte du Monde

Terres sacrées

Le Nouvel an à San Cristobal de Las Casas

Voyage - 05.08.2016

Etape

4

Le Nouvel an à San Cristobal de Las Casas

Voyage - 05.08.2016

Alors que le soleil se couche sur Oaxaca, nous récupérons nos affaires à l’hôtel et prenons la direction du Terminal 1e classe de la ville. Cette nuit du 30 Décembre 2014 se passe dans un bus, mais pas n’importe quel bus, un délicieux ADO Platino plus confortable qu’une classe business. On y dort à peu près. Ça, c’est sûr, c’est pas la Bolivie….

Il est 8h45 le 31 Décembre quand nous débarquons à la gare routière de San Cristobal de las Casas. Nous traversons une ville qui dort encore, seulement parcourue par les annonces stridentes des livreurs en tous genres. Notre auberge – Le Gite de Oro – a l’accent international. Elle est tenue par un québécois et accueille en majorité des touristes européens. On y dépose nos affaires en attendant d’avoir une chambre, et allons prendre le petit déjeuner dans la salle cosy d’un salon de thé plutôt chic.

San Cristobal, Coca Cola et les Mayas

C’est le dernier jour de l’année, celui de toutes les attentes. Pour les peuples indigènes, ce fût longtemps celui de toutes les craintes, la destruction du monde comme possible fatalité. On pensait l’ancienne religion disparue, mais elle vit encore dans les villages chiapanèques où règne un syncrétisme fascinant avec la foi chrétienne.
C’est le cas à San Juan Chamula, village animé qu’on rejoint par un court trajet en colectivo depuis San Cristobal. On pénètre dans son église noyée de fumée d’encens pour vivre une expérience quasi mystique. La population a mis de côté les bancs et chassé le curé. Elle a jonché le sol d’épines de pins et assise par petits groupes, elle prie avec ou sans l’aide du chaman. On avance pas à pas dans cette atmosphère surréaliste, où le flot des touristes se mêle aux prières, où le rot des fidèles (sponsorisé par Coca Cola) expulse les mauvais esprits.
Autour de l’église s’est formé un grand marché coloré qui agrémente notre parcours dans le village jusqu’à la gare des colectivos. San Cristobal n’est qu’à 15km de là.

C’est donc le dernier jour de l’année, un 31 Décembre au Mexique, un beau jour à fêter.

Mais la nuit dans le bus commence à faire effet, et quand on récupère les clés de notre chambre en début d’après-midi, on a plutôt envie de faire une sieste que de faire la fête.
Notre longue promenade dans San Cristobal commence vers 17h. A peu près au même moment, un feu d’artifice embrase le champ de mars à Paris. On casse la croute en ne sachant plus en quelle année on est. Doit-on se fier à l’horaire français, ou rester les pieds sur la terre du Mexique ? Notre promenade est donc ponctuée de questions existentielles et s’agrémente de pauses rafraichissantes dans plusieurs bars des rues animées de la ville… des deux rues animées de la ville.
Notre aventure culmine à Minuit, Avenida Miguel Hidalgo, sous une pluie de pétards. Cette fois, c’est sûr, on est bien en 2015 !

Commentaires

Article : Le Nouvel an à San Cristobal de Las Casas
Vous avez aimé cet article ? Vous voulez ajouter quelque chose ? Dites-le moi en postant un commentaire !





Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article. Lancez-vous en premier !
    La conquête du Mexique

    Récit de voyage

  1. Introduction : La conquête du Mexique
  2. La classe à Dallas
  3. Mexico. Mexiiiiiiiiicoooo
  4. Le chocolat de Oaxaca
  5. Le Nouvel an à San Cristobal de Las Casas
  6. Des Hautes terres à la Jungle de Palenque
  7. Des temples au cœur de la jungle
  8. De Palenque à Chichen Itza, le festival Maya
  9. Au bout de la route, Tulum et la côte Caraïbe
  10. Conclusion : Le Mexique, conquis !

Etape 5

Des Hautes terres à la Jungle de Palenque

Lire l'article

Plus d'articles...