logo lacartedumonde.fr fond transparent
A la rencontre des animaux du Costa Rica

A la rencontre des animaux du Costa Rica

Dans la forêt et la jungle costaricienne, la nature est reine

A la rencontre des animaux du Costa Rica

Avec 500 000 espèces répertoriées sur un territoire grand comme une région française, le Costa Rica abrite 6% de la biodiversité sur Terre. Les animaux sauvages y jouissent d’une rare sérénité dans les nombreuses forêts, réserves et parcs nationaux du pays. Vous allez voir des animaux au Costa Rica, beaucoup d’animaux, et des beaux !

Un animal qu’on croise souvent au Costa Rica : le singe capuçin

Les singes,
rois de la jungle au Costa Rica

Le singe capuçin

Les singes capucins à face blanche sont les singes les plus répandus au Costa Rica. Vous ne manquerez pas de faire leur rencontre, par exemple au Parc Manuel Antonio et à Cahuita. Rapides et curieux, ils n’hésitent pas à descendre de leur arbre et s’approcher des touristes.

Mais attention, le singe capucin est coquin, il peut même devenir un poil agressif quand il est question de se nourrir. Nous en avons fait l’expérience pendant notre randonnée côtière à Cahuita.. Pas de quoi s’inquiéter outre mesure, mais une bonne manière de rappeler que la plupart des animaux que vous croiserez au Costa Rica sont des animaux à l’état sauvage.

Le singe écureuil du Costa Rica

Avec sa robe qui se dégrade du brun à l’orange, le saïmiri – ou singe écureuil – est le singe le plus trognon que vous croiserez au Costa Rica. On a eu la chance d’admirer sa vivacité dans les allées du Parc Manuel antonio.

Balade en raquettes à neige en famille Les enfants commencent leur semaine au Club Piou-Piou La montagne en famille dans la neige
Le plateau du Praz de Lys se prête parfaitement à la découverte de nombreuses activités dans la neige

Le singe hurleur, le plus grand singe du Costa Rica

On le reconnaît à son cri si particulier, long, rauque et intense qui résonne dans la jungle jusqu’à 5km à la ronde. Un bon réveil matin du côté de Sarapiqui ! C’est évidemment le plus grand singe du Costa Rica, il peut faire jusqu’à 10kg et 1 mètre de long. Pour observer ces animaux au Costa Rica, levez les yeux vers la cime des arbres dès que vous entendez son cri dans la forêt.

Le paresseux, l’animal le plus attachant du Costa Rica

Le paresseux est sans doute l’animal le plus attendrissant que vous verrez au Costa Rica. C’est le plus souvent perché à son arbre que vous le verrez, et s’il se met en mouvement, ce sera tout doucement, tranquillement.

Il est cooooool, le paresseux. Il peut dormir jusqu’à 18 heures par jour. Trop fatigué. Il ne boit jamais. Les feuilles qu’il mange suffisent à l’hydrater et il peut retenir sa respiration pendant 14 minutes. Et oui, il sait très bien nager. Alors pourquoi pas un paresseux dans Le Grand Bleu 2 ?

A lire : Cahuita, une merveille sur la côte caraïbe

Paresseux du Costa Rica, à Cahuita
Dans le jardin de notre hôtel à Cahuita, un paresseux dans son arbre
Animaux et oiseaux du Costa Rica

Oiseaux et papillons du Costa Rica

Perroquets, colibris, toucans, ibis, pava negra, papillons multicolores… Envolez-vous au Costa Rica pour un voyage haut en couleurs. Les forêts du Costa Rica sont riches d’une multitude d’espèces, en voici les plus importantes :

Le toucan

Avec son bec allongé, le toucan est un animal emblématique des forêts d’Amérique centrale. C’est parmi tous les animaux du Costa Rica sans doute celui qui en est le plus représentatif. Il existe 5 espèces de toucans dans le pays, le plus photogénique étant le toucan à carène avec son bec arc-en-ciel.

Pendant mon voyage au Costa Rica, j’ai pu observer une colonie de toucans Araçari près de Sarapiqui. Vous aurez sans doute besoin d’un bon téléobjectif pour des photos en gros plan.

Toucan dans un arbre au Costa Rica
Toucan du soir, bonsoir

Les colibris, petit oiseau du Costa Rica

Le colibri bat des ailes 60 fois par seconde et son cœur bat entre 500 et 1200 fois par minute. Hyperactif le colibri ? Vous ne les verrez pas forcément au premier coup d’œil, mais guettez ce léger souffle provoqué par le battement de ses ailes, comme le bruissement continu d’une feuille, qui annonce la présence de nos amis les colibris.

Vous l’entendez ? Alors penchez-vous, regardez dans les buissons. Vous aurez alors peut-être la chance d’observer ce tout petit oiseau en train de se nourrir du nectar d’une fleur tropicale.

Les papillons du Costa Rica

Au Costa Rica, il y a des papillons dans toutes les forêts, et je me suis retrouvé à plusieurs reprises entouré de nuées colorées. Il faut dire que le pays abrite 10% de de la population mondiale de papillons.

Regardez-les, ils sont magnifiques. Les papillons du Costa Rica promettent un voyage haut en couleurs. Ma plus belle rencontre est le Morpho, ce papillon bleu qui donne de la lumière aux sous-bois du Parc de Cahuita.

Papillon Morpho A la rencontre des animaux dans la jungle du Costa Rica Papillon du Costa Rica
La jungle costaricienne regorge d’animaux et d’espèces de papillons

Et le quetzal resplendissant ?

Le quetzal, oiseau iconique d’Amérique centrale, ne se laisse pas observer si facilement. Au Costa Rica, le quetzal est présent dans la cloud forest de Monteverde, dans le Parc National Quetzales et à San Gerardo de Dota.

Guettez son chant et vous aurez peut-être la chance d’apercevoir la longue queue du quetzal prendre son envol. Le quetzal, nous l’avons entendu, mais nous ne l’avons pas vu, dans la forêt de Monteverde.

D’autres animaux à voir au Costa Rica

Les grenouilles

Si vous aimez les grenouilles, le Costa Rica est une destination parfaite pour vous. Comme elles ont l’art de se fondre dans le décor, il faut un peu de chance pour les trouver, le plus souvent près du sol, sous les feuillages.

Pour bien mesurer leur taille et apprivoiser les différentes espèces, je vous conseille d’aller faire un tour au Frog Pond Ranario à Monteverde. Toutes les espèces les plus connues y sont présentes, de la grenouille blue jean, à la rainette aux yeux rouges ou le dentrobate doré.

La grenouille, un des animaux typiques du Costa Rica Grenouille dans la jungle de sarapiqui Grenouille Blue Jeans
Des grenouilles partout au Costa Rica

Le coati à nez blanc

En train de fourrer son museau allongé un peu partout pour chercher de la nourriture, ou de se promener dans les vertes prairies, il n’est pas rare de croiser le chemin d’une famille coati au Costa Rica, comme près du volcan Arenal ou du volcan Poas.

Au milieu de la faune sauvage du Costa Rica, cet animal a quelque chose de sympathique, de familier. Il est très amical et se laisse approcher assez naturellement.

A lire : Les pentes du volcan Arenal

Un coati à nez blanc du Costa Rica
Un coati à nez blanc près de l’Arenal Observatory lodge

Le crocodile

Les crocodiles sont des animaux assez fascinants. On les voit le plus souvent en train de ne rien faire, et c’est vrai que la plupart du temps, ils ne font rien, allongés pépères au bord de la rivière.

Le Pont d Tárcoles, surnommé Pont des crocodiles (comme ça c’est clair), est l’un des meilleurs endroits du pays pour voir l’animal en nombre. On a préféré faire une petite balade en bateau sur la rivière Sarapiqui pour une approche un peu plus sauvage.

Crocodile près de la rivière Sarapiqui
Crocodile au bord de la rivière Sarapiqui
Les araignées sont nombreuses dans la jungle du Costa Rica

Dangereux, les animaux du Costa Rica ?

20 000 espèces d’araignées, des crocodiles, des serpents…. Le Costa Rica ne manque pas d’animaux qu’on préfère garder à distance, mais dites-vous que seulement 15% des serpents du Costa Rica sont venimeux.

Et le jaguar ? Et bien, vous avez quand même très peu de chances de le croiser, il aura plutôt le réflexe de se faire discret (et il est super doué pour cela). Présent dans les parcs de Tortuguero et du Corcovado, il se nourrit surtout ‘d’iguanes verts, de paresseux, de singes et de tortues de mer. Vous devriez donc échapper à ses crocs.

Ou voir les animaux au Costa Rica ?

La nature est reine au Costa Rica

S’il y a un pays où la nature est reine dans le monde, c’est bien le Costa Rica. Sans armée, le pays s’est tourné vers un développement harmonieux et a protégé 28% de son territoire à travers 27 parcs nationaux et de nombreuses réserves.

La jungle du Costa Rica est donc en grande partie préservée, ce qui en fait une excellente destination pour s’immerger dans la nature et découvrir une faune d’une richesse incroyable. Le Costa Rica est tout simplement l’une des plus belles réserves de biosphère au monde.

Quels parcs et réserves pour voir des animaux au Costa Rica ?

Au Costa Rica, je suis allé découvrir plusieurs parcs nationaux : Manuel Antonio, Monteverde, Sarapiqui et Cahuita. Dans chacune de ces réserves, j’ai fait la rencontre d’une nature foisonnante dans des forêts somptueuses.

Quelque soit votre itinéraire au Costa Rica, vous allez voir des animaux, nombreux, différents, nouveaux. Choisissez donc plutôt en fonction de vos goûts. Certaines forêts sont parfaites pour les familles, d’autres offrent des terrains plus aventureux dans la jungle. A vous de voir et de créer votre itinéraire en fonction, pour partir à la découverte des animaux du Costa Rica.

Pour en savoir plus, je vous invite à lire mon récit de voyage au Costa Rica

Balade en raquettes à neige en famille
Ne vous prenez pas trop la tête. Choisissez les parcs et réserves qui vous font le plus envie, et vous y verrez plein d’animaux.
N'hésitez pas à laisser un commentaire Je vous réponds la plupart du temps en moins de 48 heures !
Partager votre commentaire





Les commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article. Lancez-vous en premier !

Tout sur votre prochaine destination

Cliquez sur un pays ou une thématique ci-dessous pour accéder à tous les contenus liés à cette destination

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Partager
A lire également À la découverte du Costa Rica et du Panama Voyager au Costa Rica sans voiture
Retourner en haut
Raphaël, la cartedumonde.fr

A propos

Je suis Raphaël et j'ai créé la carte du monde, un blog voyageur sans voiture, en famille et très souvent dans la nature. Ce blog voyageur existe depuis le 23 septembre 2015. 6 ans déjà ! Je l’ai appelé La Carte du Monde, car c’est dans les atlas, les globes terrestres et les planisphères que j’ai puisé mes premiers rêves de voyage. Depuis, j’ai grandi, et certains de mes rêves sont devenus réalité. Je peux désormais tracer mes itinéraires directement sur la planète Terre. Plus d'infos