Alajuela et le volcan Poas, Costa Rica - Blog voyage La carte du Monde

La première étape du voyage

Alajuela et le volcan Poas

Voyage - 14.12.2018

Etape

1

Alajuela et le volcan Poas

Voyage - 14.12.2018

Pour la première étape de notre voyage au Costa Rica, nous avons choisi Alajuela, petite cité à deux pas de l’Aéroport international. C’est ici que débute notre périple à la rencontre d’un premier site d’envergure : le cratère du volcan Poas. Récit d’un atterrissage à trois, Valérie, Héloïse et moi. Pour Héloïse, 1 an et demi, c’est le premier vol long-courrier, le premier pas en Amérique.

On atterrit à 20 heures locales à l’Aéroport Juan Santamaria. En France, il est déjà 3 heures du matin. Je préfère ne pas vous raconter le vol. 11 heures en l’air, 8 heures en pleurs. Héloïse n’a pas aimé du tout son premier vol transatlantique.

En voyage, il faut toujours un point de départ, une première étape. Le plus souvent, elle se passe dans des grandes villes, des capitales. Pékin en Chine, Mexico City au Mexique ont été de merveilleuses entrées en matière de voyages précédents.

Au Costa Rica, tout commence à Alajuela, ce n’est pas la capitale, mais c’est l’aéroport. Son principal atout est sa localisation, au pied du volcan Poas et donc à deux pas de la piste d’atterrissage. Nous prenons un taxi pour faire le court chemin qui nous sépare de la ville. Il est 23 heures, les lumières d’Alajuela se sont déjà éteintes. Non, ce n’est pas la plus festive des villes d’Amérique.

Après 15 minutes de route, nous arrivons à l’hôtel Los Volcanes. Bébé se love dans son petit lit tout prêt. Nous nous étendons sur le nôtre. Perchée sur un plateau, Alajuela est une ville où il ne fait pas trop chaud. On en convient, la clim’ n’est pas une obligation.

Hôtel Los Volcanes, Alajuela

Patio de l’hôtel Los Volcanes, Alajuela J’ai eu un coup de cœur pour cet hôtel tout à côté du centre-ville. Chambre impeccable et patio adorable, on y prend le petit déjeuner à l’ombre d’un grand arbre. Tout est si calme… L’hôtel propose des Tours organisés, mais est de très bon conseil pour qui préfère s’organiser en indépendant. Allez-y sans hésiter.

Réservation et tarifs sur le site internet de l’Hôtel Los Volcanes.

Jour 1 : Le volcan Poas et Alajuela

Hier, nous sommes arrivés de nuit dans un taxi, vol direct depuis Paris. Et ce matin au saut du lit, on met à nouveau les fesses dans un taxi. On verra Alajuela plus tard, car nous avons un rendez-vous à ne pas manquer, avant 10 heures s’il vous plait, avant que la brume ne s’empare du cratère du volcan Poas.

Le plus grand cratère du monde

Depuis Alajuela, la route sillonne sur les flancs du volcan. On surveille Héloïse dans son siège bébé. A son âge, l’altitude n’est pas anodine et la route grimpe au-dessus de 2 500 mètres. Tout se passe à merveille, avec la sourire. Héloïse gagne son badge de petite montagnarde Altitude 2500, et s’installe dans le porte-bébé pour le début de notre balade.

Au bout d’1km sur un large chemin plat, nous y sommes. Plein cadre, le cratère du volcan Poas, le plus grand du monde. Il n’y a plus qu’à l’admirer, de toute façon on n’a pas le choix, le volcan prend toute la place dans le panorama. Impressionnant, le spectacle n’est même pas gâché par les terrasses de béton mises en place au bord du site.
Au fond du cratère, éclairé par un soleil déjà haut dans le ciel, le lac vert acide baigne dans une étrange tranquillité. Tout a l’air si calme, et pourtant, une pancarte nous rappelle que le lieu est dangereux.

Pancarte sur le volcan Poas, Costa Rica

Interdit de rester plus de 20 minutes dans cette zone


Le Poas est l’un des volcans les plus actifs de la planète. Un mois après notre venue, il entrera en éruption, et son accès sera interdit. Si vous comptez vous y rendre, renseignez-vous sur l’état de son activité avant de monter.

Le plan du Parc National nous invite à une boucle vers un cratère secondaire : la Laguna Botos. Nous nous engageons sur un chemin facile entouré d’une jolie forêt. C’est vraiment la nature pour tous. La Laguna Botos s’étend dans un cadre bucolique. On pourrait se croire en Croatie sur l’île de Mljet. Ses nuances de vert tranchent avec les couleurs froides et les pentes ravinées du cratère principal.

Cette petite aventure sur le site du volcan Poas nous prend 2h30 au total. A 11 heures, quand nous retrouvons notre taxi, les nuages s’amoncellent en nombre dans le ciel. C’est un signe, il est l’heure de rentrer à Alajuela.

Le volcan Poas, mode d’emploi

Le volcan Poas est un site splendide. Ce serait ennuyeux de le voir couvert de brume. Dès 10 heures pourtant, chaque jour de l’année, les nuages l’enveloppent. Venez tôt, si possible avant les groupes qui commencent à arriver vers 8h30.

Terrasses avec vue sur le Volcan Poas

Vous pourrez rejoindre le volcan Poas par ces moyens de transport :

  • Le bus – 7 USD / Personne : Chaque jour, un bus fait l’aller-retour depuis San José via Alajuela. Départ à 8h30 de San José, à 9h d’Alajuela. Vous arrivez au volcan autour de 10h30. A cette heure ô combien avancée de la journée, c’est un peu la loterie en ce qui concerne le temps et le risque est grand de ne rien voir du tout. Le bus repart vers 14h en sens inverse.
  • Le taxi – 55 USD Aller-retour depuis Alajuela : Le taxi attend sur place pendant la visite. C’est l’option que nous avons prise, en réservant directement à notre hôtel. Siège bébé fourni sur demande.
  • La voiture de location – à partir de 50 USD / jour : Beaucoup choisissent la voiture ou le 4x4 de location pour visiter le Costa Rica. Si c’est votre cas, vous pourrez associer en une journée la visite du volcan Poas avec la plantation de café Doka Estate ou les La Paz Waterfall Gardens, deux visites dont j’ai entendu dire beaucoup de bien.

Informations : Visit Costa Rica – Parc National du Volcan Poas

Une promenade en ville

Alajuela, Costa Rica Grande ville de banlieue ou petite capitale de Province ? Alajuela n’a pas vraiment choisi son camp. Si on devait la comparer à une ville en France, ce serait peut-être Melun. On y prend notre premier repas costaricien dans l’ambiance colorée du restaurant Coffee Dreams.

Comme partout en Amérique, le monde tourne autour de l’église. Le Parque Central de Alajuela ne déroge pas à la règle, il mêle ses grands tilleuls à la façade austère de sa cathédrale. La danse de couple s’y pratique sur fond de musique locale, on discute sur un banc entre compères de la dernière guerre. C’est la place du village, là où tout se passe. Son ambiance me séduit, simple et authentique. À Alajuela, le touriste sait se faire discret. On le verra bientôt, ce n’est pas le cas partout au Costa Rica.

La journée se termine, nous profitons du ravissant patio de notre hôtel pour une soirée à deux. Héloïse s’est endormie, de belles images plein la tête. Il faudra encore se lever de bonne heure demain, nous prendrons la route pour rejoindre la côte Pacifique.

Alajuela et le volcan Poas : L’essentiel

  • Alajuela est une étape tranquille pour commencer en douceur un voyage au Costa Rica.
  • C’est la ville la plus proche de l’Aéroport Juan Santamaria, pratique pour les arrivées tardives et les départs de bonne heure.
  • Le volcan Poas est superbe, allez-y avant 10 heures le matin pour le voir dans les meilleures conditions.
  • Je peux peut-être répondre à d’autres questions que vous vous posez. Pour cela, n’hésitez pas à poster un commentaire grâce au petit formulaire ci-dessous. J’y répondrai au plus vite !

Commentaires

Article : Alajuela et le volcan Poas
Vous avez aimé cet article ? Vous voulez ajouter quelque chose ? Dites-le moi en postant un commentaire !





Vos commentaires

14.12.2018

Mom

Raphaël, il faut faire une compile des volcans visités! C'est toujours mystérieux,fascinant et un peu inquiétant un volcan.
09.01.2019

Raphaël

C'est une très bonne idée !
    À la découverte du Costa Rica et du Panama

    Récit de voyage

  1. Introduction : À la découverte du Costa Rica et du Panama
  2. Alajuela et le volcan Poas
  3. La tête dans les nuages à Monteverde
  4. Les pentes du volcan Arenal
  5. Cahuita, une merveille sur la côte caraïbe

Etape 2

La tête dans les nuages à Monteverde

Lire l'article

Plus d'articles...