logo lacartedumonde.fr fond transparent
À la découverte du Costa Rica et du Panama

À la découverte du Costa Rica et du Panama

Itinéraire, récit de voyage et bilan

À la découverte du Costa Rica et du Panama

Préparons l’invitation au voyage, 21 jours au Costa Rica et au Panama. Mon itinéraire navigue d’un océan à l’autre, dans la forêt primaire, sur les pentes d’un volcan, le long d’un canal bien connu. Je vous livre ici mon parcours à la carte, mes coups de cœur et quelques conseils à suivre avant de partir. Nous voyageons en famille, sans voiture, à la rencontre de la nature et de ses habitants - les singes, les toucans, les paresseux – et de bien d’autres surprises à découvrir en chemin.

Nature Costa Rica
Le Costa Rica, c’est la nature dans tous ses états

Sur la carte du monde, il y a ce lien ténu entre deux Amériques. C’est l’isthme de Panama, un brin de terre si étroit qu’on y a creusé un canal d’un océan à l’autre. Du Costa Rica au Panama, le continent ne dépasse pas 300km de large. Ce petit rien est le refuge d’une biodiversité immense et de paysages paradisiaques.

J’avais mis le Costa Rica depuis longtemps dans mes petits papiers, ces bouts de liste à n’en plus finir, ces noms de lieux et ces projets qui nourrissent chaque jour mon désir de voyager. Pour sa nature et ses volcans, pour ses singes et ses toucans, je voulais venir au Costa Rica.

Je vous l’avoue, je n’avais pas prévu le Panama. C’est simplement que j’aime les frontières et les itinéraires d’un point à l’autre de la planète. Un voyage de San José à Panama City me faisait plus rêver qu’une boucle autour d’une seule et même cité.

Tout ça semblait une belle idée, une petite folie pour un grand voyage : 21 jours au Costa Rica et au Panama.

C’est un voyage en famille. Héloïse, notre petite voyageuse, a 17 mois, elle vient avec nous. C’est notre première aventure long-courrier à trois, avec un enfant. C’est aussi un voyage sans voiture. Voilà quelque chose qui ne change pas.

Forêt Cahuita famille
1 voyage, 5 raisons
  • VOIR LA VIE SAUVAGE : les singes, les toucans, les paresseux, les papillons… A la rencontre des animaux du Costa Rica
  • PARTIR EN FAMILLE : deux pays faciles pour un voyage avec un bébé
  • ADMIRER LES VOLCANS comme en Islande, en le Indonésie ou à Tenerife.
  • S’IMMERGER DANS MILLE NUANCES DE VERT : La forêt de nuage, la forêt côtière, la forêt primaire…
  • LEZARDER SOUS LES TROPIQUES et PLONGER DANS DEUX OCEANS

Mon itinéraire : 21 jours Costa Rica et Panama

J’inaugure ici une petite nouveauté, une carte de mon voyage. Mon itinéraire y est tracé d’un numéro à l’autre. Vous pouvez vous y plonger, naviguer d’étape en étape, et retrouver les lieux dont je parle dans mes articles

Nous avons débuté notre voyage à Alajuela, puis dans l’ordre, nous sommes allés à Manuel Antonio, Santa Elena (Monteverde), La Fortuna, Sarapiqui, Cahuita, Isla Bastimentos (Bocas del Toro) et enfin Panama City.

Il y a des choix, des lieux où nous n’allons pas : Tortuguero, Corcovado, Boquete, San Blas… Le Costa Rica et le Panama sont de petits pays qui ont à offrir bien des merveilles. Des jungles, des lagunes, des volcans, des îles… Pour tous les découvrir, nous devrons revenir.

En voyage avec un bébé, nous avons évité les destinations les plus aventureuses. Traverser un gué avec de l’eau jusqu’aux épaules ne me séduit guère quand je porte un bébé de 17 mois sur le dos. Le parcours défini prend en compte cet aspect-là, il conviendra ainsi parfaitement aux familles.

Casco Viejo, Panama City
Au bout de la route, la ville de Panama City

Se déplacer au Costa Rica et au Panama

Pendant ce voyage, nous nous sommes déplacés en transports en commun. Nous n’avons pas loué de voiture. Si vous souhaitez connaître les moyens de transports disponibles au Costa Rica, vous pouvez lire mon article : Voyager au Costa Rica sans voiture

Avant de partir au Costa Rica et au Panama

Météo : Quel temps fait-il ?

Comme dans tous les pays tropicaux, il y a deux saisons au Costa Rica et au Panama. Une saison sèche de Novembre à Avril, une saison humide aussi appelée « saison verte » de Mai à octobre.

Coucher de soleil, Manuel Antonio
Coucher de soleil sur l’océan Pacifique

Nous sommes partis à la fin de la saison sèche, entre Mars et Avril. Nous avons eu très beau temps tout au long du voyage. Des nuages, on en a vu surtout à Monteverde où il pleuvait dans la forêt. Nous avons aussi eu notre petite averse tropicale sur Playa Punta Uva, à côté de Puerto Viejo de Limon. L’impression d’ensemble est chaude et ensoleillée.

Je ne sais pas si c’est parce qu’on venait d’arriver, mais la chaleur m’a semblé plus oppressante sur la côte pacifique que sur celle des caraïbes. À Manuel Antonio, la température est montée jusqu’à 37 degrés. Une chambre climatisée n’est donc pas un luxe.

Santé et vaccinations

L’état sanitaire du Costa Rica est bon. C’est un vrai plus quand on voyage avec un bébé. Au Panama, c’est un peu plus variable selon les régions. Les deux pays disposent d’infrastructures de premier plan, bien utiles en cas de pépin. En théorie, l’eau est potable. Par sécurité, nous avons préféré la boire en bouteille.

Pour ce voyage, nous avons emporté des répulsifs anti-moustiques, des vêtements couvrants, de la crème solaire indice 50. Prenez un imperméable aussi, pour Monteverde.

Il n’y a pas de vaccination obligatoire pour ces deux pays. Au Panama, il peut être recommandé de se prémunir contre la typhoïde et les hépatites A et B selon les régions où on se rend. Nous avions le projet de faire vacciner Héloïse contre l’hépatite A, mais le vaccin était en rupture de stock partout au moment de notre départ. Elle n’a donc pas eu de vaccination particulière pour ce voyage.

Singes hurleurs Sarapiqui

Santé et vaccination au Costa Rica et au Panama

Vous pouvez consulter le site Conseils au Voyageur pour le Costa Rica et le Panama pour connaître les vaccinations conseillées pour ces deux pays.

Logements : Faut-il réserver ?

Nous avons voyagé en haute saison touristique, et avons terminé notre voyage la veille de Pâques (au début des vacances scolaires en France).

En Mars et Avril, il ne me semble pas utile de réserver votre logement. Vous pouvez arriver sur place et trouver une chambre. Il y a une exception : si vous souhaitez dormir dans un éco-lodge près d’une réserve, il peut être utile de s’organiser à l’avance.

Avant de partir, j’ai réservé les trois premières étapes : Alajuela, Manuel Antonio et Santa Elena. Toutes les autres réservations se sont faites au fur et à mesure du voyage, la veille ou l’avant-veille de notre arrivée. Avec un bébé, il me semble plus confortable de savoir où on va dormir le soir et de ne pas perdre une heure dans les rues à chercher le logement idoine.

Le Costa Rica et le Panama en famille

Il est très facile de voyager avec un bébé au Costa Rica et au Panama. À titre d’exemple, la majorité des hébergements proposent des lits bébés, beaucoup de restaurants ont des chaises hautes. On peut se déplacer avec siège bébé dans les minibus touristiques (vous pourrez également en louer un si vous choisissez de prendre une voiture de location).

Nous n’avons eu aucun mal à trouver des couches, du lait pour bébé et des petits pots partout où nous sommes allés.

Impressions et bilan : Costa Rica et Panama

Si je devais définir ce voyage en quelques mots, je placerai le mot bonheur en belle position. Le Costa Rica a su nous transmettre sa douceur de vivre, sa bienveillance et son atmosphère positive. C’est peut-être cela, la Pura Vida, ce slogan si fièrement exposé, déclamé à toute heure de la journée.

Pour un voyageur, tout est facile au Costa Rica. Même la nature sauvage est accessible aux moins téméraires. Ce sera peut-être frustrant pour ceux qui ont le goût de l’aventure. De notre côté, nous étions heureux de pouvoir vivre cette expérience sans risque avec notre bébé.

Les forêts du Costa Rica sont un émerveillement permanent. Les plus belles que nous avons vues sont à Monteverde, dans les nuages, et à Cahuita, sur la côte caraïbe. Ne manquez surtout pas d’y aller.

Sur un cocotier, Cahuita

1 voyage, 7 coups de coeur

  • CAHUITA : Village marquant, plages sublimes, nature omniprésente. Le combo parfait pour cette perle de la côte caraïbe.
  • La FORÊT DE NUAGE DE MONTEVERDE : inoubliable !
  • La traversée du PARC NATIONAL DE CAHUITA : notre plus belle randonnée
  • La vue remarquable à l’ARENAL OBSERVATORY LODGE
  • PLAYA PUNTA UVA la plus belle plage de notre voyage
  • En bateau à la rencontre de la faune sur le RIO SARAPIQUI
  • CASCO VIEJO, la vieille ville coloniale de Panama City

Oui, le Costa Rica est un pays touristique. Oui, certaines forêts se sont transformées en parc d’attraction pour jeunes en quête de sensation. Oui, il y a du monde dans les zones les plus touristiques. Ceci dit, on a toujours trouvé des coins plus tranquilles partout où nous sommes allés. Dans les parcs nationaux, il suffit de marcher un peu pour se retrouver seul avec la forêt. Allez, on admet que c’est un peu plus difficile à Manuel Antonio, où la foule a fini par avoir raison de notre motivation.

Finalement, c’est à Panama City qu’on a vu le plus de touristes. Le week-end pascal s’annonçait. Il y avait vraiment du monde à l’écluse de Miraflores. Par contre, le lendemain, il n’y avait personne d’autre que nous à Panama Viejo. Les touristes s’étaient-ils volatilisés en cours de route ?

Nous n’avons pas toujours eu de la chance avec nos choix d’hébergements. À Sarapiqui, nous avons fait connaissance avec les puces de lit. Il a fallu changer de chambre au beau milieu de la nuit dans un lodge fantôme où nous étions les seuls clients.

Old Bank, Isla Bastimentos
Notre spot pour le coucher de soleil à Old Bank, sur Isla Bastimentos

Mon récit de voyage Costa Rica - Panama

Nous voilà fin prêts pour le grand voyage, 21 jours au Costa Rica et au Panama. L’aéroport Charles de Gaulle est notre sas de décompression, notre passeport vers l’aventure. Nous prenons un vol direct Paris – San José. L’atterrissage est prévu à Alajuela, la première étape de notre voyage.

Des liens pratiques pour préparer son voyage

  • Tout Costa Rica : Réseau solidaire francophone qui propose des services de Pass touristique et de location de voiture
  • Visit Costa Rica : Le site officiel du tourisme au Costa Rica, en version française
  • Visit Panama : Le site officiel du tourisme au Panama (en anglais)
Visiter Alajuela et le volcan Poas
N'hésitez pas à laisser un commentaire Je vous réponds la plupart du temps en moins de 48 heures !
Partager votre commentaire





Les commentaires

Article : À la découverte du Costa Rica et du Panama

Mom - 08.02.2019 Bonne idée l'itinéraire sur la carte, J'ai toujours aimé les cartes .Visualiser un itinéraire, les découpes d'une côte, les reliefs d'une terre .à l'école c'était mon "kif quand il y avait "dessinez la carte de: ...." au programme! Très bonne idée. Merci.
Réponse de Raphaël - 09.02.2019 Oui, et aussi, je trouve que ça permet de bien visualiser l'itinéraire du voyage. Merci !
tania - 10.02.2019 je ne connais pas encore ces pays j ai gagné un guide sur le Costa Rica reste plus qu à y aller j adore els pauys d'Amérique Latne je pense qu ces pays me plairaient j adore voir des familles quji ne s arrêtent aps de voyager car elles ont un enfant
Réponse de Raphaël - 11.02.2019 Bonjour Tania, merci pour ton message. N'hésite pas, c'est un très beau pays le Costa Rica !
Costa - 13.08.2019 Bonjour, j'aimerais avoir votre opinion: suggérez-vous d'aller au parc Manuel Antonio? Selon plusieurs blogs il semble être un incontournable et selon d'autres il semble être à éviter...
Réponse de Raphaël - 16.08.2019 Bonjour Costa, Manuel Antonio ne fait pas partie de mes coups de cœur au Costa Rica. C'est très beau, on côtoie facilement les animaux mais j'ai trouvé qu'il y avait vraiment beaucoup trop de monde. J'ai de très loin préféré l'atmosphère de Cahuita sur la côte caraïbe.
Paul - 10.01.2020 Merci pour votre blog ! C'est très inspirant pour nous ce voyage. Et c'est très conviviale comme présentation. Vous écrivez bien et les images sont super. Je suis curieux, comment vous avez fait la carte des itinéraires ?
Réponse de Raphaël - 03.02.2020 Merci Paul, c'est un message qui donne envie de continuer ! Je fais les cartes avec l'outil Mymaps de Google. A bientôt,
Geny - 23.01.2020 Bonjour, Je regarde un itinéraire similaire avec mes enfatns de 9 ans cet été pour la même durée. Je me demandais si vous aviez aimé Bocas del Toro et si ça valait la peine. Nous n'irions pas à Panama city. Mon incursion au Panama serait uniquement pour Bocas del Toro. Merci d'avance Geneviève
Réponse de Raphaël - 24.01.2020 Bonjour Geny, On a passé quelques jours sur l'île de Basstimentos près de Bocas del Toro, mais on était tous un peu malades, donc ce n'est pas le meilleur souvenir du voyage. Si c'est simplement pour faire l'aller-retour à Bocas del Toro, je pense que ça ne vaut pas vraiment le coup non. Vous allez perdre beaucoup de temps pour passer la frontière dans les deux sens, et de ce que j'ai vu, ça ne me paraît pas être totalement incontournable. Je vous conseillerai plutôt de rajouter une étape au Costa Rica. Par exemple, nous n'avons pas eu le temps d'aller à Tortuguero, et je crois que c'est un très bel endroit à visiter.
Paoline - 07.04.2022 Bonjour ! Je laisse juste un petit message pour te remercier de ces articles sur le Costa Rica. Je prépare mon voyage d’un mois dans ce pays, et j'ai trouvé ici beaucoup d’infos très utiles. C’est très appréciable :) Encore une fois, un grand merci, et je te souhaite une excellente continuation dans tes voyages et découvertes ;) Amicalement. Paoline.
Réponse de Raphaël - 07.04.2022 Merci Paoline, très heureux que ce site te soit utile. Je te souhaite un excellent voyage au Costa Rica. A bientôt, Raphaël
Luc - 23.09.2022 Bonjour, c'est formidable de voyager avec un petit enfant. J'ai voyagé avec mes deux filles bébé en Colombie, en Grèce... L'ainée qui a 26 ans aujourd'hui se souvient de nos voyages au Maroc, Puerto Rico ou Brésil alors qu'elle n'avait que 3-5 ans. Je planifie mon voyage au Costa Rica cet hivers et votre blog est une mine d'informations fantastique. Comme je n'ai pas les moyens de louer un voiture et que j'ai du temps (5 semaines), je vais faire un maximum en bus. A un moment vous parlez de Sarapiqui mais je n'ai pas trouvé de compte-rendu. Y avez-vous visité quelque chose ? Bon voyage.
Réponse de Raphaël - 27.09.2022 Bonjour Luc,

Merci pour votre message. Vous me donnez plein de nouvelles idées voyage !

On a passé deux nuits à Sarapiqui, oui, surtout pour couper le trajet entre La Fortuna et la côte caraïbe. L’ambiance y est assez particulière, beaucoup de photographes animaliers, les hébergements sont assez distants les uns des autres et on ne peut pas trop circuler à moins de prendre des taxis. Donc une fois sur place, on est plus ou moins coincé dans son lodge ou hôtel. C’est quelque chose à prendre en compte au moment de choisir votre hébergement.

Sans guide, vous n’allez pas faire grand-chose à Sarapiqui. Les réserves ne sont ouvertes qu’au personnes accompagnées et il vaut mieux réserver. On avait vu quelques sentiers à faire sans guide, mais en réalité, ce sont des toutes petites balades autour des grands complexes hôteliers. Pas forcément super intéressant. Et comme il n’y avait plus de place pour les randonnées guidées dans les réserves, notre meilleur souvenir de Sarapiqui reste la balade en bateau sur la rivière, avec de beaux oiseaux et un énorme crocodile.

Le mieux à mon avis, c’est de trouver un hébergement un peu rustique dans la jungle. Avec des guides sur place qui pourront vous accompagner dans les bons coins. On avait un bébé avec nous, donc on a voulu rester près du village, mais on a fini avec des puces de lit…

Luc - 27.09.2022 J'ai une question. Vous dites avoir payer 55$ le taxi pour aller de Alajuela au volcan Poas. Une voiture de location revient la même prix et permet de voir plus de chose en un jour. Vous souvenez-vous de l'état de la route ? est-elle faisable avec une citadine ?
Réponse de Raphaël - 27.09.2022 Bonjour Luc,

Oui, la location de voiture dans ce cas peut s'avérer judicieuse, si vous vooulez gagner du temps et visiter d'autres sites au-delà du Poas. La route est en bon état, aucun souci avec une voiture normale. Vous arriverez à monter.

Vous pouvez aussi tenter de monter à vélo mais Alajuela est à 1000 mètres et le Poas à 2 700 mètres. ça grimpe, mais au moins vous redescendrez vite !

erisnake - 15.11.2023 Bonjour, merci pour votre site qui est super bien fait! pourriez vous me dire ce que vous avez fait entre le jour 1 (volcan Poas) et le jour 6 (Montverde) ? je ne trouve pas cette info. Merci d'avance
Réponse de Raphaël - 15.11.2023 Bonjour Erisnake,
Oui, il manque une étape sur le blog entre Alajuela et Monteverde. C'est le Parc Manuel Antonio. Vous l'avez sur la carte de l'itinéraire dans l'article, mais c'est un endroit que j'ai moins aimé donc je me suis permis de ne pas faire d'article.
Pour résumer le début du voyage :
  • Jour 1 : Volcan Poas
  • Jour 2 : Route entre Alajuela et Manuel Antonio
  • Jour 3 : Parc Manuel Antonio
  • Jour 4 : Détente
  • Jour 5 : Route entre Manuel Antonio et Monteverde
  • Jour 6 : Monteverde
Le rythme est plutôt tranquille car voyage avec bébé.
A bientôt,
Raphaël
Alicia - 18.02.2024 Bonjour, nous avons pour projet de partir au Panama en décembre prochain avec Bebe qui aura 16 mois :). Nous l’avons déjà fait en 2019 sans enfant en prenant que des transports locaux. comment avez-vous fait avec Bebe pour les bus ? Quels types de transport en commun avez-vous utilisé ? :) pour les hébergements qu’avez-vous privilégié ? Merci beaucoup pour votre retour
Destination

Tout sur votre prochaine destination

Tropiques

Vous allez bientôt partir sous les tropiques ? Découvrez sur ce blog mes articles, itinéraires et conseils pratiques pour préparer votre voyage.

Découvrir

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Partager
A lire également La tête dans les nuages à Monteverde Le trek de la Ciudad Perdida : 4 jours vers la cité perdue en Colombie
Retourner en haut
Raphaël, la cartedumonde.fr

A propos

Je suis Raphaël et j'ai créé la carte du monde, un blog voyageur sans voiture, en famille et très souvent dans la nature. Ce blog voyageur existe depuis le 23 septembre 2015. 8 ans déjà ! Je l’ai appelé La Carte du Monde, car c’est dans les atlas, les globes terrestres et les planisphères que j’ai puisé mes premiers rêves de voyage. Depuis, j’ai grandi, et certains de mes rêves sont devenus réalité. Je peux désormais tracer mes itinéraires directement sur la planète Terre. Plus d'infos