logo lacartedumonde.fr fond transparent
Sur les îles Gili, le temps suspendu

Sur les îles Gili, le temps suspendu

De merveilleux îlots de corail entre Bali et Lombok

Sur les îles Gili, le temps suspendu

Après l’effort, le réconfort. A peine redescendu de notre volcan, nous voguons vers les îles GIli. Ces trois îlots de corail au large de Lombok invitent à une pause pleine et entière. Relaxez-vous, détendez-vous, ça va bien se passer. Quel voyage, encore !

Pour bien comprendre notre séjour sur les îles Gili, il faut se rappeler ce nous venons de faire le trek du Rinjani. Nous avons conquis le Rinjani et le Rinjani nous a conquis. Il nous a épuisé aussi. On veut trinquer à notre exploit, mais on veut surtout ne plus rien faire du tout pendant quelques jours.

Vue des îles Gili depuis le Mont Rinjani
Quelle île Gili choisir ?
    Chacune des 3 îles Gili présente une géographie et une ambiance particulière.
  • Gili Trawangan est la plus grande. C’est aussi la plus festive et la plus luxueuse. Allez sur Gili Trawangan si vous cherchez l’ambiance club et les hébergements haut de gamme
  • Gili Meno est la plus tranquille. Les quelques bars et restaurants se concentrent autour du débarcadère. Le reste de l’île est plus sauvage. C’est la seule qui possède de belles plages de sable fin.
  • Gili Air est le point d’équilibre entre ses deux voisines. Elle est détendue et elle est vivante. C’est aussi l’île la plus proche des côtes de Lombok. On peut y admirer d’autant mieux le sommet du Mont Rinjani.

Notre île : Gili Air

Nous débarquons les pieds dans l’eau nos sacs sur le dos tout près du débarcadère. Nous avons choisi GIli Air pour escale tropicale, reste à trouver l’hébergement. Il faut croire qu’il nous reste encore de l’énergie car nous visitons tout de même 4 ou 5 établissements avant de nous arrêter pour de bon. Notre lente déambulation nous mène aux bungalows Gusung Indah, où nous choisissons de passer trois quatre nuits.

A Gili Air, l’art de ne rien faire

En Italie, on dit fare il giro. Sur Gili Air, l’expression n’existe pas, mais c’est en somme ce que nous faisons, à petits pas. Notre tour de l’île est ponctué d’arrêts dans différents bars et autres restaurants quand vient l’heure de se remplir l’estomac. Entre cocktails, sate ayam, bintang et banana pancakes, nous prenons le temps de découvrir la côte de Gili Air, tout doucement.

Dans les fauteuils allongés, nous discutons sur fond de Bob Marley. On passe la plus grande partie de nos journées devant à la mer turquoise, et selon notre position face aux volcans de Lombok ou de Bali. Le tour de l’île prend 30 minutes à un marcheur normal, mais nous le laissons s’étendre à l’infini.

Admirer le coucher du soleil sur Gili Air

Notre activité incontournable chaque soir sur Gili Air, c’est d’aller admirer le coucher du soleil sur la côte nord-ouest de l’île. Comme toujours en Indonésie, les jeux de lumière du soleil couchant sont extraordinaires, qu’on le regarde s’évanouir dans la mer de Bali ou derrière la pointe de Gili Meno. Il y a plusieurs sunset bars, mais le meilleur reste de se poser sur la plage en attendant, tout simplement.

Coucher de soleil sur Gili Air Lumières du crépuscule sur la mer de Bali Activité sur les îles Gili : le coucher de soleil
Couchers de soleil sur Gili Air
où dormir à Gili Air : Gusung Indah Bungalow

Où dormir sur Gili Air ?

C’est à Gusung Indah Bungalow que nous avons choisi de nous arrêter 4 nuits sur Gili Air. De jolis bungalows, un jardin arboré, la piscine sur le chemin côtier et un prix franchement doux. Gusung Indah Bungalow se situe sur la côte est, face à Lombok, juste avant la pointe nord de l’île. On y est un peu en marge du centre, tout en étant proche de tout.

On a visité plusieurs hébergements sur la côte avant de choisir Gusung Indah Bungalow. Je trouve que ces bungalows sont d’un excellent rapport qualité-prix.

Pour réserver (inutile en dehors des mois de juillet et août) : Gusung Indah Bungalow sur Gili Air

Faire du snorkeling sur les îles Gili

Les îles Gili, c’est un havre de paix, mais c’es aussi un spot réputé pour la plongée et le snorkeling. Chacune des trois îles possède des zones pour observer poissons, coraux et tortues. Nous avons d’abord essayé de louer simplement masques et tubas pour un petit test le long de la côte. Mais lors de cette tentative, nous n’avons pas vu grand-chose.

Une sortie snorkeling avec les agences de Gili Air

Alors nous nous sommes décidés à opter pour la journée snorkeling que proposent tous les bureaux d’excursion de l’île. Les prix sont assez similaires d’une agence à l’autre, et de toute manière, ils regroupent souvent leurs clients sur un seul et même bateau.

Si vous avez toujours rêvé de nager avec une tortue de mer, le snorkeling sur les îles Gili est une activité qui est faite pour vous. Dès 9 heures, notre bateau à fond transparent part pour la journée. Il s’arrête dans 5 spots différents où on est libre de barboter au milieu des poissons multicolores, des coraux et des tortues.

Bateaux de snorkeling et eau turquoise sur les îles Gili
Les bateaux de snorkeling, prêts à repartir de Gili Meno

L’activité snorkeling permet également de découvrir Gili Meno, puisque c’est sur cette île que nous nous arrêtons pour déjeuner. La pause nous permet de découvrir les plages de cette île plus sauvage et déserte que les deux autres îles Gili.

Fin de partie à 17 heures pour la journée snorkeling, ce qui laisse le temps d’aller une dernière fois siroter un cocktail face au coucher de soleil.

Snorkeling ou plongée sur les îles Gili ?

Vous trouverez aussi sur Gili Air un grand nombre de clubs de plongée. Ils permettent de passer son PADI et de s’aventurer ensuite sur des sites en profondeur. Pour ceux qui savent manier les bouteilles à oxygène, c’est évidemment la meilleure chance de voir de beaux spécimens marins, mais si vous n’avez aucune expérience comme nous, le snorkeling permet une belle approche de la vie sous l’océan.

Comment venir : les transports vers les îles Gili

Les îles Gili se situent entre les îles de Bali et de Lombok en Indonésie. En réalité, elles sont beaucoup plus proches des îles de Lombok, elles en forment même le prolongement naturel. Il faudra donc 15mn de traversée depuis Lombok, et plutôt 2 heures depuis ou vers Bali.

Vue sur le Mont Rinjani depuiss Gili Air
L’île de Lombok et son plus haut sommet le Mont Lombok sont tout proches des îles Gili

Transports entre Lombok et les îles Gili

A Lombok, l’embarcadère principal est à Bangsal, et de nombreux bateaux-taxis font le trajet depuis différents points de l’île. Si vous faites l’ascension du Rinjani, votre agence de trek organisera le transfert jusqu’aux îles Gili.

Les fast boats de Bali aux îles Gili

De nombreuses compagnies de fast boats font le trajet entre Bali et les îles Gili. Elles n’ont pas toutes très bonne réputation, et certains voyageurs témoignent de traversées agitées. Nous avons opté pour les fast boats de la compagnie Marina Srikandi, qui nous a été vendue comme « la meilleure » et le trajet jusqu’à Padangbai, sur la côte est de Bali s’est déroulé parfaitement.

Pour un trajet plus doux, prenez la mer le matin, quand la mer est calme. La houle est souvent plus forte l’après-midi. De nombreux ports de Bali desservent les îles Gili, notamment Sanur, Amed et Padangbai. On peut aussi rejoindre l’île de Nusa Penida directement depuis Gili Air.

Le nœud des transports de Gili Air : l’embarcadère
L’embarcadère de Gili Air, au sud de l’île

Pour les petits budgets : prendre le ferry pour Bali

Pour les budgets serrés, il existe une solution moins chère pour rejoindre Bali. Malheureusement, cette solution prend beaucoup de temps. Il vous faudra d’abord vous rendre à Lombok, puis prendre un bus jusqu’à Lembar au sud de l’île, et enfin le ferry pour le port de Benoa dans le sud de Bali.

A plusieurs, vous pouvez gagner quelques dizaines d’euros, mais le trajet prend alors 4 à 5 fois plus de temps.

Îles Gili : l’esssentiel

  • Choisissez votre île selon vos goûts et vos envies : Gili Trawangan pour faire la fête, Gili Meno pour la tranquillité, Gili Air pour ceux dont le cœur balance entre les deux premières
  • C’est le moment de ralentir le rythme. Prenez votre temps de ne rien faire sur ces merveilleux îlots de corail
  • Les activités incontournables sur les îles Gili : le coucher de soleil et le snorkeling
Sidemen et le nord-est de l'île de Bali
N'hésitez pas à laisser un commentaire Je vous réponds la plupart du temps en moins de 48 heures !
Partager votre commentaire





Les commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article. Lancez-vous en premier !

Votre prochaine destination ?

Si cet article vous a intéressé, il y a sans doute plus de contenus à découvrir sur La carte du Monde. Alors on part où ?

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Partager
A lire également En immersion à Yogyakarta, capitale culturelle de l'île de Java Les mille et une îles d'Indonésie
Retourner en haut
Raphaël, la cartedumonde.fr

A propos

Je suis Raphaël et j'ai créé la carte du monde, un blog voyageur sans voiture, en famille et très souvent dans la nature. Ce blog voyageur existe depuis le 23 septembre 2015. 6 ans déjà ! Je l’ai appelé La Carte du Monde, car c’est dans les atlas, les globes terrestres et les planisphères que j’ai puisé mes premiers rêves de voyage. Depuis, j’ai grandi, et certains de mes rêves sont devenus réalité. Je peux désormais tracer mes itinéraires directement sur la planète Terre. Plus d'infos