logo lacartedumonde.fr fond transparent
A la recherche d’Ubud…

A la recherche d’Ubud…

le coeur de la vie balinaise

A la recherche d’Ubud…

Ce sont quelques jours à Ubud, la capitale culturelle de l’île de Bali, quelques jours où je n’arrive pas à saisir celle dont l’aura est si forte auprès des voyageurs. Ubud est et restera la seule déception de ce voyage en Indonésie.

A Ubud, notre aventure commence par la visite de plusieurs hôtels, tous complets. Une fête balinaise a lieu dans quelques jours et les meilleurs hébergements sont déjà pris d’assaut. Nous finissons par trouver refuge dans un bungalow coquet, légèrement hors budget, pour notre séjour dans la capitale culturelle de l’île de Bali.

Pas si sereine, Ubud

A première vue, Ubud nous paraît bruyante, tout le contraire de l’harmonie promise. Sa rue principale est encombrée par la circulation et les rabatteurs nombreux cherchent à nous proposer excursions et expériences de toutes sortes. Nous fuyons dans une allée pour retrouver à la lisière nord de la ville un peu de sérénité. Les paysans s’activent dans les rizières, à la lumière du soleil couchant. Un peu de « real Bali » en quelque sorte.

Dans les rues d’Ubud

Alors que nous visitons Ubud, plusieurs temples ainsi que le Palais Royal sont fermés pour préparer la fête de Galungan. On se promène librement en ville, sur le marché, dans les rues autour du centre. Nous déjeunons dans l’agreable Wayan Café, havre de paix en plein centre-ville. Nous assistons à un spectacle de théâtre balinais dans le décor du Water Palace. Tout cela nous met vaguement dans l’ambiance balinaise. On reste un peu sur notre faim.

Monkey Forest ou Spa : deux salles, deux ambiances

Il paraît que les singes de la Monkey Forest peuvent être agressifs. Il n’en faut pas plus à ma moitié pour s’épargner la visite de ce haut lieu touristique au sud du centre d’Ubud et préférer la douceur d’une séance de massage en ville.

Je vais donc seul affronter l’armée des singes, pas si vaillante au final. Les animaux sont par contre très habitués au contact humain, et je n’ai pas fait plus de quelques pas qu’un singe vient se poser tout en douceur sur mon épaule gauche. Je ne sais trop comment réagir, et lui semble parfaitement à l’aise dans son rôle de confident. Je finis par poser un genou à terre et me pencher légèrement vers l’avant pour l’inviter à filer. La communication fonctionne à merveille, le singe s’élance à toute vitesse et rejoint ses nombreux amis sur les branches alentours.

Une journée à vélo autour d’Ubud

Pour visiter la campagne autour d’Ubud, nous choisissons de louer des vélos. Si d’est en ouest, les routes autour d’Ubud font le yoyo, du nord au sud, elles sont plutôt plates. Nous choisissons de démarrer la balade par la crête de Campuan, un joli chemin au nord est d’Ubud qu’on peut aussi faire à pied.

La crête de Campuan s’avère tout de même relativement difficile à vélo et nous devons plusieurs fois mettre pied à terre face à l’adversité de la pente. Je vous recommande plutôt de faire le chemin à pied. Heureusement, au bout du chemin, un café sert de délicieux cocktails au milieu des rizières.

Nous continuons plus au nord avant de bifurquer vers la vallée de l’Ayung, où les hôtels de luxe ont résidence. Nous choisissons le très luxueux Annandari pour le déjeuner. La vue sur la jungle est belle ici, mais plombée par le Ritz, en construction juste à côté.Tout le symbole d’une île et d’une ville en chantier permanent.

Un voyage inoubliable sur l'île de Lombok
N'hésitez pas à laisser un commentaire Je vous réponds la plupart du temps en moins de 48 heures !
Partager votre commentaire





Les commentaires

Article : A la recherche d’Ubud…

Mom - 23.01.2019 Apparemment les boîtes à touristes c'est pas votre tasse de thé...chacun sa version du paradis. J'aime bien la vôtre!

Votre prochaine destination ?

Si cet article vous a intéressé, il y a sans doute plus de contenus à découvrir sur La carte du Monde. Alors on part où ?

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Partager
A lire également Les mille et une îles d'Indonésie Faire le trek du Mont Rinjani : 3 jours au sommet
Retourner en haut
Raphaël, la cartedumonde.fr

A propos

Je suis Raphaël et j'ai créé la carte du monde, un blog voyageur sans voiture, en famille et très souvent dans la nature. Ce blog voyageur existe depuis le 23 septembre 2015. 6 ans déjà ! Je l’ai appelé La Carte du Monde, car c’est dans les atlas, les globes terrestres et les planisphères que j’ai puisé mes premiers rêves de voyage. Depuis, j’ai grandi, et certains de mes rêves sont devenus réalité. Je peux désormais tracer mes itinéraires directement sur la planète Terre. Plus d'infos