logo lacartedumonde.fr fond transparent
Lascaux ou Chauvet : quelle grotte préhistorique visiter ?

Lascaux ou Chauvet : quelle grotte préhistorique visiter ?

Deux monuments de la Préhistoire à visiter en France

Lascaux ou Chauvet : quelle grotte préhistorique visiter ?

J’ai pu visiter en quelques mois les deux grottes préhistoriques les plus célèbres de France. Lascaux et Chauvet sont des chefs d’œuvre de l’art pariétal, des grottes ornées découvertes pendant le 20e siècle qui ont changé profondément nos savoirs sur la Préhistoire. Alors Lascaux ou Chauvet, quelle grotte visiter ? Cet article explore les fresques de nos ancêtres en Dordogne et en Ardèche.

Sur les 350 grottes ornées découvertes à ce jour dans le monde, 186 sont situées en France. Lascaux et Chauvet sont les deux plus célèbres de l’hexagone, et partagent la vedette en Europe avec la grotte d’Altamira, située au nord-ouest de l’Espagne.

Visiter Lascaux ou Chauvet, c’est donc se plonger dans deux des plus beaux exemples d’art pariétal au monde. Traversons le temps, quelques milliers d’années en arrière, à la découverte de la grotte de Lascaux et de la grotte Chauvet.

Vous ne verrez pas de photos de l’intérieur des grottes préhistoriques de Lascaux et Chauvet dans cet article. Hé non, parce que c’est interdit. La photo de couverture de l’article par exemple est prise dans l’espace d’exposition de Lascaux IV.

Je n’ai pas de photos, mais quelques liens sympathiques qui vous permettront d’aller voir de plus près les œuvres de Lascaux et de Chauvet sans quitter votre maison. Lisez ce qui suit pour les découvrir.

Lascaux ou Chauvet : quelle grotte préhistorique est la plus ancienne ?

La Préhistoire est un mot générique assez peu précis lorsqu’on veut la situer sur une échelle de temps. Lascaux et Chauvet ont été ornées à la Préhistoire, soit. Mais 16 000 ans séparent les œuvres de Chauvet des créations de Lascaux.

Au Paléolithique supérieur, une explosion de l’art préhistorique

Les deux grottes datent du Paléolithique supérieur, une longue période qui commence il y a 45 000 ans et s’achève il y a 12 000 ans. Cette dernière phase du paléolithique se manifeste par une explosion des expressions artistiques comme en témoignent les découvertes réalisées dans les deux grottes ornées de Lascaux et Chauvet.

Lascaux et Chauvet : deux grottes iconiques de l’Art Pariétal à la Préhistoire ?

La grotte de Lascaux et la grotte Chauvet sont les deux plus beaux exemples d’art pariétal à découvrir en France. Mais qu’est-ce que c’est que ça, l’art pariétal ? Il s’agit tout simplement de l’art qui s’exprime sur les murs, les parois. Il est réalisé à l’intérieur des grottes, contrairement à l’art rupestre, qui s’exprime sur les rochers, à l’extérieur.

A Lascaux comme à Chauvet, c’est bien à l’intérieur des grottes qu’on a trouvé peintures et gravures. On parle donc bien dans ce cas d’art pariétal.

Silex de la grotte de Lascaux Gravure à Lascaux IV Silex de la grotte préhistorique de Chauvet
Les hommes de la Préhistoire savaient manier le silex. Pas vous ?

Les œuvres de Chauvet sont deux fois plus anciennes que celles de Lascaux

Les œuvres de Lascaux ont été réalisées il y a 20 000 ans environ. Pendant longtemps, on a considéré qu’elles étaient les plus anciens témoignages d’un art dans la Préhistoire. Et puis la grotte Chauvet est arrivée, et sa datation a prouvé que la communauté des hommes n’a pas attendu Lascaux pour se mettre au dessin. Réalisées il y a 36 000 ans, les dessins et gravures de la grotte Chauvet sont aujourd’hui considérés comme le premier chef d’œuvre de l’humanité. Les œuvres de Chauvet sont ainsi deux fois plus anciennes que celles de la grotte de Lascaux.

Lascaux et Chauvet : des découvertes préhistoriques exceptionnelles

La découverte de chacune des deux grottes a été un événement archéologique à l’échelle mondiale et une avancée considérable dans nos connaissances sur la Préhistoire.

La découverte de la grotte préhistorique de Lascaux en septembre 1940

La grotte de Lascaux a été découverte – on dit aussi « inventée » - en 1940 en Dordogne par 4 jeunes garçons de Montignac. Elle est depuis surnommée la chapelle sixtine de la Préhistoire. Avec ses fresques extraordinaires, elle est le chef d’œuvre le plus connu de notre ancêtre l’homme de Cro-Magnon. Pour plus de détails sur cette découverte, je vous invite à lire mon article à la découverte de Montignac, Lascaux et la Vézère

La découverte de la grotte Chauvet le 18 décembre 1994

La date de la découverte de la grotte Chauvet est plus récente. C’est le 18 décembre 1994 que trois spéléologues français explorent pour la première fois cette caverne située près du Pont d’Arc en Ardèche, au-dessus du cirque d’Estre. Lors de cette visite, Eliette Brunel, l’une des trois membres de l’équipée, aperçoit les premières traces de peinture à la lumière de sa frontale. « Ils sont venus », s’écrie-t-elle. La caverne du Pont d’Arc passe à la postérité sous le nom de grotte Chauvet, du nom de Jean-Marie Chauvet, le leader de l’expédition.

L’entrée de la grotte préhistorique originale de Lascaux

Pourquoi ne peut-on pas visiter les grottes originales ?

Si les créations artistiques de Lascaux et de Chauvet ont pu traverser le temps, c’est parce que l’entrée des deux grottes s’est effondrée il y a des milliers d’années, ce qui a contribué à protéger les lieux des éléments extérieurs. Mais malgré leur ancienneté, ces œuvres constituent un ensemble extrêmement fragile.

L’exemple de Lascaux sur ce point est d’ailleurs frappant. La grotte originale a été ouverte au public en 1948, mais devant l’apparition d’algues vertes sur les peintures, il a été décidé de la fermer définitivement en 1963.

Aujourd’hui, l’accès aux deux grottes ornées est réservé à des fins scientifiques. Les visiteurs se rendent dans des copies, des fac-similés, qui reproduisent très exactement la moindre anfractuosité, le moindre relief de la grotte. Dans un cas comme dans l’autre, le résultat est incroyablement troublant, et l’impression de visiter une véritable grotte est réelle.

Que peut-on voir à Lascaux et à Chauvet ?

Les deux grottes présentent un bestiaire représentatif de l’époque glaciaire dans laquelle vivaient les hommes de Cro-Magnon (à Lascaux) et les Aurignaciens (à la caverne du Pont d’Arc), mais en plus de ces animaux, on y découvre quelques surprises.

Les animaux représentés dans la grotte de Lascaux

Le site de Lascaux a permis de mettre à jour 1 500 gravures et 600 peintures réalisées il y a 20 000 ans environ. Selon le préhistorien Denis Tauxe, « le bestiaire est très riche sur un plan quantitatif, mais n'est pas très diversifié, c'est-à-dire que la liste des animaux est courte et répétitive » Les hommes de Cro-Magnon n’ont pas représenté tous les animaux qu’ils côtoyaient, mais certains d’entre eux seulement. Que signifie ce choix ? La majorité des préhistoriens s’accordent à dire que Lascaux était un sanctuaire, un monument à caractère religieux.

Aurochs massifs, chevaux au galop, frise d’un cerf traversant la rivière… Les animaux de Lascaux se jouent des murs et des plafonds de la grotte préhistorique pour prendre vie dans des fresques d’une intense modernité. On compte aussi de nombreux bouquetins, des bisons et un animal étrange qui ressemble à une licorne.

La grotte Chauvet à la Préhistoire : une cohabitation entre l’homme et l’ours

Le bestiaire de Chauvet est un peu plus étoffé, puisqu’on compte 14 espèces représentées pour 425 figures animales. Il y a des mammouths, des rhinocéros, des lions, des panthères, des aurochs, des ours des bouquetins, des rennes, des cerfs et même un hibou. Les aurignaciens ont représenté en majorité les animaux les plus redoutables, une constante dans toutes les grottes ornées découvertes liées à ce peuple.

Sur le site de Chauvet 2, la salle de l’Aurignacien permet de découvrir la faune de la Préhistoire et les modes de vie de l’époque.

Les représentations humaines sont aussi plus marquées qu’à Lascaux. A la grotte Chauvet, on découvre des mains positives, des mains négatives et d’étranges signes en forme de W.

A ces expressions humaines s’ajoutent celles des ours. Car si les hommes venaient l’été parcourir les galeries sombres de la caverne du pont d’arc, les ours hibernaient dans ces mêmes lieux. La grotte Chauvet servait donc alternativement aux humains puis aux ours selon la saison, une présence animale qui elle aussi a laissé des traces. Les griffures d’ours et les frottements visibles contre les parois manifestent leur présence.

Lascaux et Chauvet : visites virtuelles des grottes préhistoriques

Il y a plusieurs moyens de découvrir les deux grottes ornées sans bouger de chez soi.

Lascaux ou Chauvet : le duel des fac-similés

A Lascaux comme à Chauvet, les grottes originales sont fermées. Ce qu’on visite, ce sont les copies des grottes, les fac-similés. En utilisant les technologies les plus modernes, on a su reproduire dans leurs moindres détails l’intérieur des grottes et reprendre les œuvres à l’identique. Dans un cas comme dans l’autre, le résultat est bluffant. Une fois passée l’entrée, on a vraiment l’impression de naviguer à l’intérieur d’une grotte.

Lascaux IV, un prodige technologique

Les fac-similés de la grotte de Lascaux ont connu plusieurs itérations à travers le temps. Lascaux II a été ouverte en 1983 dans la forêt, au plus près de la grotte originale. Lascaux III est une exposition itinérante sur la grotte de Lascaux. Enfin, Lascaux IV, ouvert en 2016, est le nouveau Centre International de l’Art Pariétal. En plus de reproduire la quasi-totalité de la grotte pour la première fois, le bâtiment abrite un vaste musée sur la grotte et l’Art pariétal en général.

La grotte de Lascaux n’est pas très grande. Les galeries font 235 mètres de long au total, et l’ensemble est plutôt étroit. Ces espaces réduits créent une véritable intimité avec les œuvres. La fresque des taureaux s’enroule autour de nous, les animaux s’élancent en notre compagnie dans le diverticule axial… C’est un ensemble en trois dimensions qui grimpe jusqu’aux plafonds, où l’homme de Cro-Magnon se joue des reliefs et met en scène l’art de la perspective. Il y a une présence, un sens du mouvement dans ces tableaux extraordinaires.

La richesse des couleurs de Lascaux est unique, les pigments utilisés sont 100% d’origine minérale. Grâce au manganèse, les noirs de Lascaux sont particulièrement denses et participent à la profondeur de l’ensemble.

Ces peintures étaient des oxydes de fer jaune, orange rouge, parfois violet, également des oxydes de manganèse qui étaient de couleur noire, très rarement du charbon de bois. En combinant ces matières, ils ont été capables d'avoir toute une série de nuances, de teintes. Philippe Walter - Source : France Info
Palette de couleurs utilisée par Cro-Magnon dans la grotte préhistorique de Lascaux
La palette de couleurs de la grotte de Lascaux

Pour moi, visiter Lascaux IV est quelque chose d’exceptionnel, à faire absolument. Si vous le pouvez, venez plutôt en dehors des vacances d’été. Certains visiteurs venus en juillet et août se sont plaints d’une visite un peu « au pas de charge », pour répondre à l’afflux de touristes. A cette saison, Lascaux II ouvre encore et semble constituer une alternative un peu plus tranquille et intime. Pourquoi ne pas visiter les deux et vous faire votre propre opinion ?

La grotte Chauvet 2 Ardèche

Lorsqu’on visite la grotte Chauvet 2 Ardèche, ce qui marque instantanément, c’est la taille des lieux. La grotte Chauvet est nettement plus grande que la grotte de Lascaux, elle s’étend sur 800 mètres de long, et l’espace de restitution est impressionnant. Chauvet 2 est tout simplement la plus grande réplique de grotte ornée au monde. L’environnement est typique des grottes d’Ardèche, avec de vastes salles hautes de plafonds, des stalactites et des stalagmites un peu partout.

Comme à Lascaux, la visite est guidée et s’arrête devant les principaux panneaux réalisés par les Aurignaciens il y a 36 000 ans. Les dessins noirs au fusain ont été réalisés avec du charbon de bois, et les hommes de la Préhistoire pratiquaient aussi l’estompe, la gravure, le tamponnage et le soufflage. Il y a moins de couleurs qu’à Lascaux, mais des représentations fines et délicates, et quelques fresques d’envergure, dont la plus célèbre est le grand panneau de la salle du fond. Cet ensemble superbe met en scène les animaux de la Préhistoire. Les rhinocéros s’y superposent pour former un troupeau, les lions y chassent le bison. Là encore, il y a une dynamique, avec des techniques artistiques multiples pour souligner les silhouettes ou affiner le trait.

Dans les allées de Chauvet 2
Les allées de Chauvet 2 convergent vers le bâtiment qui abrite le fac-similé de la grotte préhistorique

Comme pour Lascaux IV, la grotte Chauvet 2 ne se résume pas à la visite du fac-similé de la grotte. Situé sur le plateau ardéchois à quelques kilomètres de Vallon Pont-d’Arc, Chauvet 2 est aussi un ensemble de bâtiments tout en rondeur et d’espaces extérieurs pour mieux comprendre le mode de vie des hommes de la Préhistoire. La salle de l’Aurignacien est par exemple, un parcours très réussi, assez ludique, qui séduira aussi bien les enfants que les plus grands.

Comment venir visiter les grottes Préhistoriques ?

  • La grotte de Lascaux est située en Dordogne sur la commune de Montignac, desservie toute l’année en bus depuis Brive-la-Gaillarde ou Sarlat. Lascaux IV est à 20 minutes à pied du centre de Montignac.
  • La caverne du Pont d’Arc se situe dans le cirque d’Estre, près du Pont d’Arc dans les gorges de l’Ardèche. Chauvet 2 et à quelques kilomètres de là, sur un plateau à 5km environ du village de Vallon Pont d’Arc. De Juin à Septembre, des navettes font l’aller-retour depuis le village vers la grotte Chauvet 2 et vers le Pont d’Arc. Le reste de l’année, il n’y a aucun transport. Vous pourrez vous y rendre en taxi, en vélo électrique ou à pied (mais attention, ça monte bien).

Vous trouverez toutes les informations pour préparer votre visite sur le site officiel de la grotte Chauvet 2 Ardèche et celui de la grotte de Lascaux.

Que faire autour des grottes de Lascaux et Chauvet ?

La grotte de Lascaux et la grotte Chauvet se situent l’une comme l’autre au cœur de territoires qui raviront ceux qui aiment les activités en pleine nature et les villages typiques.

La grotte de Lascaux , au cœur de la vallée de l’homme

La grotte de Lascaux est au cœur d’une région marquée par l’empreinte de Néandertal puis par celle de nos ancêtres les hommes de Cro-Magnon. La vallée de la Vézère, la rivière qui coule à Montignac, a été baptisée « vallée de l’homme », et on pourra visiter le long de ses rives de nombreux sites témoins de la Préhistoire et également le Musée national de la Préhistoire aux Eyzies.

La paisible Vézère se prête aux balades en canoé, même pour les moins téméraires. La descente de la rivière permet de découvrir quelques beaux châteaux et de jolis villages comme celui de Saint-Léon-sur-Vézère. C’est une belle région à découvrir, très verte, et on peut aussi pousser l’exploration jusqu’à Sarlat et la vallée de la Dordogne, un peu plus au sud.

A lire : Quelques jours à Montignac.

Chauvet, destination gorges de l’Ardèche

Balades en canoé, jolis villages, promenades à vélo, baignade estivale dans la rivière… On trouve tout cela aussi en Ardèche, autour de la grotte Chauvet. Ici, la nature est sans doute un peu plus spectaculaire, et la descente des gorges de l’Ardèche, un peu plus sportive que celle de la Vézère, bénéficie d’un cadre naturel assez exceptionnel.

A proximité, ne ratez pas non plus Balazuc, le plus beau village des environs et un peu plus loin les étranges formations rocheuses du bois de la Païolive. Il y a de très belles randonnées à faire dans la région.

A lire : 9 raisons de venir en Ardèche en hiver.

Le Pont d’Arc, près de la grotte préhistorique de Chauvet en Ardèche
Les Aurignaciens profitaient déjà de cette superbe arche naturelle du Pont d’Arc il y a 36 000 ans.

Lascaux ou Chauvet : l’heure du choix

Tout d’abord, j’espère que cet article vous a aidé à y voir plus clair sur ce qu’il y a à voir à Lascaux et à Chauvet, et les différents atouts des deux sites. Les grottes ornées de Lascaux et Chauvet sont des merveilles de la Préhistoire que je vous conseille de visiter toutes les deux. Mais puisqu’il faut faire un choix…

J’avoue avoir préféré visiter la grotte de Lascaux. C’est un avis purement personnel, et je n’y connais pas grand-chose en art préhistorique, mais je trouve que l’expérience de visite est plus forte à Lascaux. C’est une explosion de couleurs, de formes, de peintures d’animaux, le tout dans un espace finalement assez réduit qui permet de presque toucher du doigt les œuvres et d’en apprécier chaque détail. J’ai beaucoup aimé Chauvet mais Lascaux est pour moi un ton au-dessus.

Voilà, je vous laisse aller visiter les deux grottes et me dire ce que vous pensez de ces deux monuments de la Préhistoire que sont Lascaux et Chauvet.

Village de Saint Léon sur Vézère, près de la grotte de Lascaux
Tout près de Lascaux, partons découvrir les jolis villages de Dordogne
Pour aller plus loin

Voici quelques liens pour en savoir plus :

N'hésitez pas à laisser un commentaire Je vous réponds la plupart du temps en moins de 48 heures !
Partager votre commentaire





Les commentaires

Article : Lascaux ou Chauvet : quelle grotte préhistorique visiter ?

Lahiaute74 - 13.09.2022 Pour avoir visité les deux grottes en 2022, Chauvet en avril et Lascaux en septembre, ma préférence est celle de Chauvet mais après ce n'est que mon opinion
Réponse de Raphaël - 16.09.2022 Bonjour la Haute-Savoie !
Voilà qui nourrit le débat un peu plus ! Merci pour votre commentaire.

Raphaël

Tout sur votre prochaine destination

Cliquez sur un pays ou une thématique ci-dessous pour accéder à tous les contenus liés à cette destination

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Partager
A lire également De Lascaux à la Vézère, un grand week-end à Montignac
Retourner en haut
Raphaël, la cartedumonde.fr

A propos

Je suis Raphaël et j'ai créé la carte du monde, un blog voyageur sans voiture, en famille et très souvent dans la nature. Ce blog voyageur existe depuis le 23 septembre 2015. 6 ans déjà ! Je l’ai appelé La Carte du Monde, car c’est dans les atlas, les globes terrestres et les planisphères que j’ai puisé mes premiers rêves de voyage. Depuis, j’ai grandi, et certains de mes rêves sont devenus réalité. Je peux désormais tracer mes itinéraires directement sur la planète Terre. Plus d'infos