logo lacartedumonde.fr fond transparent
Découvrir le glacier d'Aletsch, le plus grand glacier des Alpes

Découvrir le glacier d'Aletsch, le plus grand glacier des Alpes

Une immense vallée glaciaire dans les Alpes suisses

Découvrir le glacier d'Aletsch, le plus grand glacier des Alpes

C’est un ruban de glace long de 23km, immense, qui s’élance en pente douce du sommet de la Jungfrau pour rejoindre après un long voyage d’un siècle la vallée du Rhône. Le glacier d’Aletsch en Suisse est le plus grand des Alpes. Allons admirer cette merveille de la nature.

Dans les Alpes ou ailleurs, les glaciers m’ont toujours inspiré. Chaque nouveau géant de glace à découvrir me remplit d’impatience. Et c’est le cas cette fois-ci encore. On m’annonce le plus grand glacier des Alpes, un héritier de l’âge glaciaire. Je ne peux pas rater ça.

Nous allons le voir, il y a plusieurs manières de s’approcher de la vallée glaciaire d’Aletsch. Au sud depuis les hauteurs du Valais, et au nord en prenant le train de la Jungfrau. A la clé ce sont des panoramas d’exception sur l’immense glacier et des idées de randonnées. Mais avant toute chose, commençons par présenter ce monument naturel incontournable des Alpes suisses.

Le glacier d’Aletsch vu depuis Eggishorn
Le glacier d’Aletsch fait 23km de long. Immense.

Le plus grand glacier des Alpes est en Suisse

Où se situe le glacier d’Aletsch ?

Le glacier d’Aletsch est le plus grand glacier de Suisse, entre les Alpes bernoises et la vallée du Rhône. Il se situe en intégralité dans le canton du Valais.

Le bassin d’alimentation du glacier est posé entre 3000 et 4000 mètres d’altitude sur le versant sud de sommets emblématiques de l’Oberland Bernois tels que la Jungfrau ou le Mönch. La neige bientôt transformée en glace commence alors un long voyage, centenaire, au rythme paisible de 50cm par jour. Elle fond enfin à 1500 mètres d’altitude environ pour venir alimenter le lac de barrage de Gebidem et se jeter dans un fleuve encore naissant : le Rhône.

Si Brig est le « grande » localité la plus proche du glacier d’Aletsch, Zermatt, Interlaken ou les lacs italiens ne sont pas très loin non plus. On peut venir admirer le glacier à la journée depuis ces destinations, mais le mieux est d’y consacrer quelques jours.

Quelle taille fait le glacier d'Aletsch ?

Le glacier d’Aletsch est un monument suisse au même titre que le Mont Cervin ou le train de la Bernina. C’est un glacier de vallée long de 23km. Sa masse est spectaculaire : 27 milliards de tonnes de glace avec une épaisseur de 900 mètres à son apogée. Tout de même ! Malgré son poids ahurissant, il avance presqu’aussi vite qu’un paresseux du Costa Rica : 200 mètres par an.

A titre de comparaison, la Mer de Glace au-dessus de Chamonix ne fait que 7km de long et a une profondeur maximale de 300 mètres. Le glacier d’Aletsch est donc environ 3 fois plus grand que la Mer de Glace.

Comme tous les glaciers des Alpes, Aletsch est menacé

Comme l'ensemble des glaciers des Alpes, dont on peut constater le recul année après année, le glacier d’Aletsch est en danger. Il pourrait selon certaines estimations disparaitre avant la fin du siècle. Oui, 27 milliards de tonnes de glace qui pourraient s’envoler en fumée, ou plutôt se transformer en eau en quelques décennies. Un peu effrayant non ?

En attendant, le glacier d’Aletsch ne fait pas trop grise mine, contrairement par exemple à la Mer de Glace. Il siège au fond de sa large vallée, splendide. En tout cas pour quelqu’un qui ne l’a jamais vu auparavant.

🌳 Pour réduire votre empreinte carbone en voyage et participer à la sauvegarde des glaciers, pourquoi ne pas prendre le train pour voyager en Suisse ?

Découvrir le glacier d’Aletsch côté Valais

C’est depuis le Valais qu’on apprécie pleinement la large vallée glaciaire dans laquelle s’étend Aletsch. C’est aussi le meilleur endroit pour randonner près du glacier, dans une région autoproclamée Aletsch Arena.

Des points de vue facilement accessibles

Si vous craignez de devoir marcher plusieurs heures pour vous rapprocher du glacier, rassurez-vous. Plusieurs remontées mécaniques – télécabines et téléphériques - rejoignent la crête sud au-dessus du glacier. Il y a trois points de vue principaux : Moosfluh, Bettmerhorn et Eggishorn.

Moosfluh, un point de vue coup de cœur dans les Alpes suisses
Coup de cœur pour le panorama depuis Moosfluh en Suisse

Moosfluh

J’ai eu un petit coup de cœur pour le panorama depuis Moosfluh. Le promontoire verdoyant et couvert de fleurs de rocaille à 2 333 mètres d’altitude offre un contraste superbe avec l’extraordinaire silhouette du glacier d’Aletsch. On ne voit ici que la partie intermédiaire du glacier qui s’étend plein cadre en face de nous.

🚠 Depuis Mörel, prenez le téléphérique ou la télécabine pour monter à Riederalp, puis traversez le village pour vous rendre à la télécabine de Moosfluh.

Eggishorn

Le plus célèbre des points de vue sur le glacier d’Aletsch est un spectaculaire pic rocheux à plus de 2900 mètres d’altitude. Plus aménagé que Moosfluh, le site offre une vue vertigineuse sur la rivière de glace. On voit même jusqu’aux origines du glacier puisqu’on aperçoit tout au fond les sommets de l’Eiger, du Mönch et de la Jungfrau.

🚠 Depuis Fiesch, 2 téléphériques successifs vous mènent au sommet de l’Eggishorn. Le premier rejoint Fiescheralp, la station de sports d’hiver de Fiesch, et un second prend le relai jusqu’au point de vue.

Cairn devant le glacier d’Aletsch Sentier découverte du glacier d’Aletsch Un des glaciers suisses les plus spectaculaires
Le sentier thématique circulaire autour de l’Eggishorn permet de profiter de superbes vues sur le glacier d’Aletsch

Bettmerhorn

Entre Moosfluh et l’Eggishorn, un troisième point de vue sur le glacier d’Aletsch est accessible en remontée mécanique. Il s’agit du Bettmerhorn. Le panorama me semblait un chouia moins intéressant que les deux autres alors nous n’y sommes pas montés. Mais si vous voulez faire la randonnée balcon le long du glacier, c’est ici que se trouve le point de départ. On va en parler.

Randonner près du glacier d’Aletsch

L’Aletsch Arena est une belle destination pour ceux qui aiment marcher. 300km de sentiers y sont aménagés. Il y en a pour tous, du petit parcours thématique à la découverte du glacier jusqu’aux belles randonnées à la journée en terrain rocailleux.

La randonnée classique pour découvrir le glacier d’Aletsch est le sentier balcon qui part depuis le sommet du Bettmerhorn et rejoint le lac de Märjelen en longeant le glacier. Vous trouverez le topo de cette rando sur aletscharena.ch. On peut aussi partir de Moosfluh mais c’est encore plus long. C’est celle que je voulais faire mais le temps nous a paru trop incertain pour se lancer sur une si longue aventure en famille.

On est donc parti de l’Eggishorn pour une rando plus courte et sans vue sur le glacier, mais avec la même idée : se rendre au lac de Märjelen. La voie directe étant fermée, nous avons dû faire un détour, et avant même d’arriver au lac, le brouillard et la pluie ont enveloppé les montagnes. On a donc raccourci la balade pour rentrer sur Fiescheralp à pied puis Fiesch en téléphérique.

Randonner en Suisse dans l’Aletsch arena
Campanules sauvages le long du sentier entre l’Eggishorn et Fiescheralp

Pour l’une comme l’autre de ces randonnées, le but est de s’approcher au plus près du glacier, au niveau du lac de Märjelen. Autrefois, la glace faisait touche-touche avec le Marjelensee. Désormais, il faut descendre quelques centaines de mètres plus bas pour se retrouver en bordure de glacier.

D’autres sentiers plus faciles rayonnent autour des points de vue. C’est le cas à Eggishorn par exemple, où un petit sentier thématique facile à parcourir fait halte sur des terrasses aménagées pour profiter au mieux de la vue. Moosfluh et Riederalp sont idéales si vous préférez les randonnées en forêt, avec là encore des vues inoubliables. Enfin, pour une petite pique d’aventure supplémentaire, vous pouvez randonner jusqu’à l’un des ponts suspendus, par exemple lors d’une marche entre Belalp et Riederalp.

🥾 A découvrir : toutes les randonnées à faire dans l’Aletsch Arena

Où dormir près du glacier d’Aletsch ?

Plusieurs localités de l’Aletsch Arena peuvent constituer des camps de base pour visiter le glacier. Il y a les villages situés en fond de vallée plus accessibles en termes de mobilité et de budget, et les stations plus en altitude comme Riederalp et Bettmeralp, qui bénéficient d’un cadre plus ouvert.

Fiesch, le meilleur compromis

Pour un court séjour d’1 ou 2 nuits près du glacier, Fiesch constitue sans doute la meilleure alternative possible. Accessible en train, le village permet de rayonner facilement dans toute la vallée et d’accéder aux différents points de vue. Elle est aussi au pied de l’Eggishorn et proche du lac de Märjelen.

Bon, on ne va pas vous le cacher : ce n’est ni le plus joli village de Suisse ni le plus animé. Mais c’est une bonne base pour visiter la région et il y a sur place quelques hôtels à tarif encore raisonnable pour la Suisse.

Une nuit avec vue sur le glacier : l’hôtel Belalp

Le seul et unique hôtel avec vue sur le glacier d’Aletsch, c’est lui ! L’hötel Belalp permet d’admirer de jour comme de nuit la langue terminale du glacier d’Aletsch. Situé en pleine montagne au-dessus de Brig, l’hôtel n’est accessible qu’après une marche de 25 minutes depuis la station supérieure du téléphérique Blatten-Belalp. L’hôtel peut ainsi constituer un objectif de randonnée en famille si vous ne souhaitez pas y laisser toutes vos économies.

Découvrir et réserver : Hôtel Belalp, Suisse

Arc en ciel sur un glacier des Alpes
Même l’arc en ciel n’est pas aussi grand que le glacier d’Aletsch

Le Jungfraujoch « top of Europe » et le glacier d’Aletsch

Changement de décor – et de canton – pour la suite de cet article, puisqu’après avoir parcouru les pentes de l’Aletsch Arena et du Valais, nous nous rendons au sud du canton de Berne, dans la région de la Jungfrau. L’objectif est le même : admirer le glacier d’Aletsch.

🚄 Il faut compter 3 heures de train environ pour rejoindre la région de la Jungfrau depuis Fiesch et l’Aletsch Arena. Pour tout savoir sur les moyens de transport en Suisse, je vous invite à consulter mon article : visiter la Suisse sans voiture.

Grindelwald, au pied de la Jungfrau et de l’Eiger

Pour cette étape bernoise de notre voyage en Suisse, nous nous arrêtons à Grindelwald, village touristique posé dans un décor de rêve. Grindelwald est au pied de la face nord de l’Eiger, l’une des plus célèbres voies de l’alpinisme. Pour saisir l’aura de cette montagne, il suffit d’écouter le podcast Les Baladeurs et le récit de Catherine Destivelle.

La région autour de Grindelwald est superbe et mérite de s’y arrêter plusieurs jours. Citons par exemple les gorges du glacier de Grindelwald avec son trampoline géant au-dessus du torrent (parfait pour les enfants), ou les nombreux sites outdoor, de la très ludique montagne de First aux espaces en pleine nature vers Grosse Scheidegg ou le lac Bachalpsee. Ici tout est très accessible grâce aux nombreuses remontées mécaniques ouvertes en été et à un excellent réseau de bus.

Réserver un hôtel à Grindelwald

Activités outdoor à Grindelwald en Suisse
Grindelwald est une excellente base pour pratiquer toutes sortes d’activités outdoor

Le plus haut train d’Europe : le Jungfraubahn

Grindelwald est, avec Wengen, l’un des deux points de départ pour un extraordinaire voyage en train jusqu’au sommet du Jungfraujoch, à plus de 3400 mètres d’altitude. Les voies ferrées en provenance des deux villages se rejoignent au Kleine Scheidegg, col historique dont l’hôtel Bellevue des Alpes sert de camp de base pour les alpinistes qui veulent se lancer à l’assaut des différents 4000 de la région.

C’est à partir du col que le voyage à haute altitude commence. On prend alors le Jungfraubahn, train à crémaillère le plus haut d’Europe qui gravit les sommets jusqu’à la station d’observation du Jungfraujoch, à 3463 mètres d’altitude. Ouverte en 1912, la voie de chemin de fer est creusée à même la montagne. Pendant le trajet, vous ne verrez pas grand-chose car c’est un long tunnel de plusieurs kilomètres. .

Le sommet du Jungfraujoch Vue sur le glacier d’Aletsch Vers le sommet de la Jungfrau
Dans la neige et la glace à 3 500 mètres d’altitude

Au sommet, on a un peu l’impression d’entrer dans une base lunaire et les différentes plateformes d’observations permettent d’admirer les sommets et les glaciers. On peut également faire un tour dehors, par exemple au « Plateau », le meilleur endroit du site pour voir le glacier d’Aletsch, ou faire une petite randonnée dans la neige jusqu’au refuge de Mönchsjoch. Sans oublier la plus haute tyrolienne d’Europe et une petite piste de luge pour les amateurs.

C’est ici, dans ce grand océan blanc entre la Jungfrau et le Mönch que se forme le glacier d’Aletsch. Le panorama sur le haut du glacier est splendide et la vue porte jusqu’à l’Eggishorn au loin. Pourquoi ne pas partir d’ici pour 2 jours pour une descente à pied du glacier d’Aletsch ?

💳 Attention : les tarifs pour accéder au Jungfraujoch sont à la limite de l’indécence. Pour toutes les infos, rendez-vous sur le site jungfrau.ch

A lire également

Plusieurs articles peuvent venir compléter cet article sur le glacier d’Aletsch :

N'hésitez pas à laisser un commentaire Je vous réponds la plupart du temps en moins de 48 heures !
Partager votre commentaire





Les commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article. Lancez-vous en premier !

Tout sur votre prochaine destination

Cliquez sur un pays ou une thématique ci-dessous pour accéder à tous les contenus liés à cette destination

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Partager
A lire également Visiter la Suisse en train Où partir à la montagne en famille cet été ?
Retourner en haut
Raphaël, la cartedumonde.fr

A propos

Je suis Raphaël et j'ai créé la carte du monde, un blog voyageur sans voiture, en famille et très souvent dans la nature. Ce blog voyageur existe depuis le 23 septembre 2015. 6 ans déjà ! Je l’ai appelé La Carte du Monde, car c’est dans les atlas, les globes terrestres et les planisphères que j’ai puisé mes premiers rêves de voyage. Depuis, j’ai grandi, et certains de mes rêves sont devenus réalité. Je peux désormais tracer mes itinéraires directement sur la planète Terre. Plus d'infos