logo lacartedumonde.fr fond transparent
3 itinéraires pour visiter l'Autriche sans voiture

3 itinéraires pour visiter l'Autriche sans voiture

Guide de voyages et itinéraires en transport en commun

3 itinéraires pour visiter l'Autriche sans voiture

Et si pour voyager en Autriche, on prenait les transports en commun ? Ce pays montagneux est l’une des meilleures destinations sans voiture en Europe. On peut y organiser facilement son itinéraire et même rayonner jusque chez les voisins, en Italie, en Slovénie ou en Allemagne. Voici trois itinéraires pour découvrir l’Autriche sans voiture.

Des glaciers du Tyrol aux lacs du Salzkammergut, de la montagneuse Innsbruck à la romantique Salzbourg, ces trois parcours de voyage en Autriche s’entêtent à rechercher la beauté partout où elle se cache. Gardez bien les yeux ouverts pendant vos trajets en train ou en bus en Autriche, car dans ce pays au cœur des Alpes, chaque nouveau kilomètre révèle quelques merveilles.

Trois itinéraires de voyage sans voiture en Autriche et dans le Salzkammergut
Sommaire de l’article

Comment venir et circuler en Autriche sans voiture ?

Comment venir en Autriche ?

Bonne nouvelle ! Il existe de nombreuses options pour venir en Autriche, et il n’est pas forcément nécessaire de monter à bord d’un avion pour rejoindre le début des itinéraires que je vous propose dans cet article. Dans le détail :

Consulter les horaires et réserver vos billets de train sur SNCF Connect

Le train, un mode de transport responsable

Je considère le train comme le meilleur choix pour venir en Autriche. C’est le bon équilibre entre temps de trajet et bilan carbone. Venir en Autriche en train, c’est émettre jusqu’à 70 fois de Co2 qu’en avion, et 80 fois moins qu’en voiture.

Pour mesurer le bilan carbone de vos trajets, je vous invite à tester le comparateur de l’ADEME

Circuler en Autriche en transport en commun ?

Une fois arrivé en Autriche, le train continue de jouer un rôle clé. Ce sera la plupart du temps le mode de transport à privilégier dans vos déplacements. Les réseaux de bus régionaux ou locaux complètent l’offre et permettent la plupart du temps de se déplacer sans difficulté même sans voiture.

Pour réserver vos billets, le site ou l’application de la compagnie nationale OBB propse une offre complète intégrant voyages en train et en bus à travers tout le pays. Les tarifs restent raisonnables par rapport à ceux du voisin suisse. J’évoque d’autres opérateurs dans la suite de cet article, mais la plupart du temps, vous trouverez les mêmes horaires et les mêmes tarifs que sur le site OBB.

Une info qui peut être utile : en Autriche, quelques gares sont également équipées de consigne à bagages.

Pour être complet, et comme certains itinéraires débordent en Allemagne et en Italie. Je vous recommande d’utiliser Trainline pour vos trajets dans ces pays, plutôt que la plateforme Trenitalia. ou Deutsche Bahn.

Il est temps de partager avec vous les 3 superbes itinéraires que je vous propose de découvrir en Autriche. J’ai parcouru l’ensemble de ces itinéraires, toutes les étapes sont facilement accessibles en transport en commun et permettent de rayonner sans difficulté aux alentours. Prêt ? Allons-y.

Les montagnes du Zillertal, dans les Alpes autrichiennes

Itinéraire 1 :
10 jours entre Garmisch et Salzbourg

Entre villes splendides et larges vallées alpines, cet itinéraire traverse quelques capitales de l’arc alpin et n’oublie pas de s’échapper dans les montagnes. Innsbruck et Salzbourg sont deux villes qui témoignent de la richesse culturelle des Alpes. Garmisch-Partenkirchen et surtout la vallée du Zillertal nous rapprochent de la nature et remplissent notre jauge d’aventure.

Les Alpes en douceur à Garmisch et à Innsbruck

Garmisch-Partenkirchen, au sud de l’Allemagne, est une localité idéale pour débuter en douceur notre itinéraire à travers les Alpes. Malgré son altitude modeste, à 700 mètres, la ville olympique se trouve dans un cadre bien alpin, elle est cernée de montagnes, dont la plus célèbre est le Zugspitze, le plus haut sommet d’Allemagne situé à la frontière avec l’Autriche. Gravir la montagne en téléphérique, explorer les nombreux sentiers ou admier les peintures murales de Ludwigstrasse font partie des nombreuses activités à faire à Garmisch-Partenkirchen.

La frontière autrichienne est toute proche, et un court trajet en train permet d’atteindre Innsbruck, la capitale des Alpes en un peu plus d’1 heure. Arrêtons-nous quelques nuits pour visiter la vieille ville, grimper au spectaculaire point de vue du Hafelekar ou découvrir le plateau bucolique et paisible autour d’Igls.

Trouver votre hôtel à Innsbruck

La superbe vallée du Zillertal sans voiture

Continuons notre découverte de l’Autriche sans voiture rejoignons le Zillertal, une vallée verdoyante du Tyrol, dont les plateaux d’altitude sont recouverts d’alpages puis de glaciers. Mayrhofen est le terminus des trains à 1h30 d’Innsbruck. Pour arriver, vous aurez le choix entre les trains classiques et le train à vapeur historique du Zillertalbahn.

Mayrhofen est une grande station animée en fond de vallée, une étape pratique pour rayonner dans le Zillertal. Une piste cyclable facile rejoint Zell am Ziller et ses activités ludiques à faire en famille. Pour rejoindre le fond de la vallée, les bus nombreux vont jusqu’à Hintertux, où les neiges éternelles vous attendent. Le glacier d’Hintertux offre une expérience assez unique, celle de déambuler 1km dans une grotte naturelle au cœur du glacier.

Hébergement avec piscine à Mayrhofen
Où dormir à Mayrhofen ?

L’Apparthotel Ederfeld est en plein cœur de Mayrhofen, mais il possède un petit jardin caché absolument délicieux. Jolie végétation, piscine écologique, transats au bord de l’eau et aire de jeux pour les enfants avec toboggan, balançoire et trampolines… Un vrai havre de paix avec vue sur les montagnes du Zillertal.

Réserver : Apparthotel Ederfeld à Mayrhofen

Salzbourg, la ville de Mozart, et la plus grande grotte glaciaire du monde

Le périple se poursuit jusqu’à Salzbourg, la cité de Mozart, à 3h30 de train. La rivière Salzach y serpente entre les collines sur lesquelles se dressent des monuments d’envergure, comme la forteresse de Hohensalzburg. Nous y découvrons aussi les jardins Mirabell et les maisons de Mozart.

Salzboourg est aussi idéale pour rayonner, par exemple jusqu’à Eisriesenwelt, la plus grande grotte glaciaire du monde. C’est une visite impressionnante, à ne pas manquer, à 1h30 de train+navette de Salzbourg. Des navettes régulières permettent de rejoindre l’entrée du site depuis la gare de Werfen.

La grotte d’Eisriesenwelt, la plus grande grotte glaciaire du monde
L’entrée monumentale de la grotte glaciaire de Eisriesenwelt, à 1h30 de Salzbourg
De Garmisch à Salzbourg : liens utiles
  • Si vous restez quelques jours à Salzbourg, la Salzburg card est un bon investissement. Elle donne accès à l’ensemble des transports publics de la ville et l’entrée gratuite à de nombreux musées.
  • Sinon, achetez vos billets directement sur le site des transports de la ville (téléchargez l’application, c’est plus pratique).
  • Dans le Zillertal, la carte d’hôte donne accès aux bus en illimité. La Zillertal Activcard, assez chère, offre plus de liberté avec les remontées mécaniques et de nombreuses activités.
Sans voiture dans le Salzkammergut

Itinéraire 2 :
Le Salzkammergut, le Dachstein et…. Venise

C’est un voyage aux confins des Alpes, un itinéraire qui traverse l’Autriche du Nord au Sud par la région lacustre du Salzkammergut, les montagnes de Styrie, les lacs de Carinthie, avant de rejoindre la Slovénie puis la lagune de Venise. Riche en visites, en lacs et en baignades, notre chemin s’échappe aussi en altitude, tout autour du Dachstein, un massif sublime à ne pas manquer en Autriche.

Salzbourg, encore ?

Après avoir achevé à Salzbourg notre premier itinéraire sans voiture en Autriche, c’est dans cette même ville que nous commençons le deuxième. Oui, vous avez compris. Si vous avez du temps, vous pourrez facilement jumeler les différents itinéraires de cet article pour découvrir de nombreuses facettes de l’Autriche.

La ville aux cent églises est le point de départ de cet itinéraire. Prenez quelques jours pour la découvrir avant de vous rendre dans le Salzkammergut et le Dachstein, deux superbes régions nature à découvrir en Autriche.

Les merveilleux lacs du Salzkammergut sans voiture

A 1h30 de Salzbourg, St Wolfgang est un village adorable au bord du Wolfgangsee. Nous y passons quelques jours pour faire le tour du lac, en bateau, à vélo, nous baigner et grimper en train au sommet du Schafberg, promontoire éblouissant sur la région.

Mais la perle du Salzkammergut, c’est bien Hallstatt, sa mine de sel, sa civilisation préhistorique et son lac qui ressemble à un fjord. Ce village au charme fou est à 2 heures du Wolfgangsee (train ou bus) et est l’étape incontournable d’un voyage dans la région. N’oubliez pas de vous échapper une journée pour réaliser la randonnée vers les superbes lacs de Gosau, facilement accessibles en bus depuis Hallstatt.

On a déniché un super appart’ pour dormir à Hallstatt. Atypique, charmant et à deux pas du point de vue le plus chouette sur le village : Appartement PinkDeer à Hallstatt

le village de Hallstatt de nuit
Aussi joli de jour que de nuit, le village de Hallstatt en Autriche

Ramsau et le spectaculaire massif du Dachstein

Moins connue qu’Hallstatt et les lacs du Salzkammergut, le plateau de Ramsau am Dachstein n’en demeure pas moins une étape de choix dans cet itinéraire sans voiture à travers l’Autriche.. La gare la plus proche est celle de Schladming, au fond de la vallée, et de nombreux bus circulent en journée et en soirée jusqu’à Ramsau et au-delà. Vous n’aurez aucune difficulté à rejoindre le village sans voiture.

Ramsau est un paradis pour la randonnée, et une étape de choix pour les familles. Elles y trouveront une foule d’activités à découvrir au pied du Rittisberg. Vous découvrirez plus de détails sur Ramsau, comme la visite en téléphérique du Top of Dachstein, incontournable, dans mon article :: En famille à Ramsau am Dachstein

Un train pour Venise

C’était trop tentant. Située à 6-8 heures en train de Ramsau, Venise la Sérénissime est la conclusion de cet itinéraire commencé à Salzbourg 10 à 15 jours plus tôt. Malgré sa fréquentation intense, la cité des Doges promet une expérience que vous n’oublierez pas de sitôt.

Si le trajet jusqu’à Venise vous semble trop long, vous avez deux autres possibilités :

Salzkammergut, Dachstein et Venise : liens utiles
Vue sur la vallée de l’Inn, Autriche

Itinéraire 3 :
3 semaines sans voiture des Dolomites au Tyrol

C’est un voyage à la verticale, entre les parois abruptes de montagnes rocheuses et spectaculaires. D’abord, les Dolomites, un massif prestigieux, le joyau des Alpes italiennes avec ses célèbres stations et ses sommets emblématiques dont le plus connu se nomme Tre Cime. Ensuite, le Tyrol, cœur de l’Autriche alpestre, avec ses villages typiques, ses belles vallées et son décor à plusieurs étages. Si elles appartiennent à deux pays distincts, les deux régions sont proches géographiquement et culturellement. Ne nomme-t-on pas les Dolomites le Sud Tyrol ?

Le Sud Tyrol, magnifiques Dolomites en Italie !

Nous commençons ce voyage à Vérone, la ville de Roméo et Juliette, dont les arènes sifflent des airs d’opéra pendant l’été. La charmante cité nous ouvre la porte des Dolomites et du Val Gardena après un voyage en train puis en bus à travers les vignes, les vergers et des vallées de plus en plus encaissées (4h de trajet).

Le village de Santa Cristina est la plus petite des trois stations du Val Gardena. C’est le pied à terre que nous choisissons dans une vallée qui livre nombre de merveilles : le cirque montagneux de la Furchetta, l’immense alpage de l’Alpe di Siusi, les pentes abruptes du Sassolungo… Je parle plus en détails de cette destinations dans l’article En famille dans les Dolomites : le Val Gardena.

Dans les Dolomites, les bus franchissent des cols au décor incroyable. Traversons donc le superbe Passo Gardena pour faire étape à Corvara dans le Val Badia, à 2 heures de Santa Cristina, avant de reprendre notre route jusqu’à Sesto Moso par le Passo Falzarego et Cortina d’Ampezzo.

Le village paisible de Moso est une escale paisible, idéale pour rayonner par exemple jusqu’au lac de Braies, mais est aussi le point de départ d’une randonnée sublime et exigeante vers le Rifugio Locatelli (Drei Zinnen Hutte) et la muraille des Tre Cime, plus célèbre silhouette de la région. C’est une belle façon de découvrir ces trois pics en sortant des sentiers battus.

A la découverte du Tyrol sans voiture

En train jusqu’à Lienz, puis en bus vers Mittersill et enfin les rives du lac Zillersee, une belle journée de transport nous amène dans la région de Zell am see, grosse bourgade balnéaire, randonneuse et dont les remontées mécaniques des villages alentours grimpent jusqu’aux glaciers.

La célèbre Kitzbühel, notre 6e étape à 1 heure de train, ne manque pas non plus d’attraits. C’est une jolie ville colorée, dont le centre médiéval et les paysages sont typiques du Tyrol. Le téléphérique du Hahnenkamm permet de rejoindre les sommets pour la pratique de la randonnée ou du VTT. Le Schwarzsee, au bout d’une jolie promenade à pied depuis le centre, est le lieu privilégié des familles pour se baigner.

Innsbruck, la capitale des Alpes

Une heure de train supplémentaire nous mène à notre dernière étape. C’est Innsbruck, capitale du Tyrol et ville mythique des Alpes, qui nous accueille pour conclure cet itinéraire de trois semaines entre les deux versants du Tyrol, des Alpes italiennes aux Alpes autrichiennes.

Au-dessus d’Innsbruck, incontournable d’un itinéraire sans voiture dans le Tyrol
Dolomites et Tyrol : liens utiles
  • La vallée du Zillertal est presque sur le chemin. N’hésitez pas si vous avez un peu de temps à ajouter cette étape sur votre itinéraire
  • La première partie de l’itinéraire, dans les Dolomites en Italie, est racontée pas à pas dans mon article : : les Dolomites sans voiture

Tous les itinéraires de voyage sans voiture en Autriche et dans les Alpes

ça peut aussi vous intéresser…
N'hésitez pas à laisser un commentaire Je vous réponds la plupart du temps en moins de 48 heures !
Partager votre commentaire





Les commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article. Lancez-vous en premier !

Tout sur votre prochaine destination

Cliquez sur un pays ou une thématique ci-dessous pour accéder à tous les contenus liés à cette destination

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Partager
A lire également Où partir à la montagne en famille cet été ? L'Autriche en famille : à la découverte de Ramsau am Dachstein
Retourner en haut
Raphaël, la cartedumonde.fr

A propos

Je suis Raphaël et j'ai créé la carte du monde, un blog voyageur sans voiture, en famille et très souvent dans la nature. Ce blog voyageur existe depuis le 23 septembre 2015. 6 ans déjà ! Je l’ai appelé La Carte du Monde, car c’est dans les atlas, les globes terrestres et les planisphères que j’ai puisé mes premiers rêves de voyage. Depuis, j’ai grandi, et certains de mes rêves sont devenus réalité. Je peux désormais tracer mes itinéraires directement sur la planète Terre. Plus d'infos