logo lacartedumonde.fr fond transparent
Sibenik et Split, deux villes splendides sur la côte dalmate

Sibenik et Split, deux villes splendides sur la côte dalmate

Merveilles de Croatie

Sibenik et Split, deux villes splendides sur la côte dalmate

La jolie Sibenik est l’une des villes les plus enthousiasmantes de Croatie. Les venelles tortueuses de son centre médiéval grimpent dans un dédale de pierres blanches et brillantes. Sibenik la belle est aussi une étape à privilégier pour visiter le Parc National de Krka.

A Sibenik, les premières impressions peuvent être trompeuses. La gare routière vieillissante, le front de mer bétonné… Tout cela ne reflète pas le charme médiéval tant vanté dans les guides. Il suffit pourtant de virer à droite, d’entrer dans le réseau tortueux de venelles pour se perdre avec bonheur dans l’espace et dans le temps.

Sibenik côté ville, Sibenik côté plage

Notre chambre d’hôte est au cœur de ce vieux Sibenik, dans une ruelle où vont et viennent les chats errants. Nous sommes accueillis par Marta, office du tourisme ambulant qui connaît tous les restaurants.

L’air marin nous donne des idées de baignade, alors après un déjeuner sur le pouce, on se rend à la plage publique, tout au nord de la ville. L’aménagement est récent, un peu artificiel, mais c’est notre premier bain dans la mer Adriatique. On en profite. Il a pour cadre une vue typique sur le port et la vieille ville de Sibenik.

Nous sommes de retour dans le centre-ville quand le jour se fane, sur une placette trouvée au détour d’une ruelle, à déguster attablés le poisson de la mer Adriatique. De nuit, la ville plus mystérieuse encore cache bien ses coins secrets. On s’y perd avec joie jusqu’à retomber sur nos pattes place de la Cathédrale, qui servira bientôt de décor à la ville de Braavos dans Game of Thrones.

Une journée au Parc national de Krka

Le Parc National de Krka est un site naturel magnifique situé tout proche de Sibenik. Il est célèbre pour sa série de chutes d’eaux exotiques qui forme d’exquis bassins de baignade à la belle saison.

Le site, bien entendu, est populaire. Et à Skradin, la porte d’entrée du parc, une file ininterrompue de touristes vient prendre le bateau pour rejoindre les cascades. Nous faisons partie de ce flot estival qui attend sous 35°C son ticket puis son embarquement. C’est un peu long, 2 heures d’attente pour 20mn de ferry.

Le bateau délivre ses passagers à Skradinski Buk. C’est le site du Parc National qu’on est venu voir, comme tout le monde en fait. Et comme tout le monde, on se masse au pied de ces chutes sur des jolies passerelles. Et bien, une fois n’est pas coutume, ce monde-là n’aura pas raison de la puissante beauté des chutes de Skradinski Buk. Elles jaillissent de la forêt comme un songe, et se perdent en amont dans une succession de ruisseaux et de cascades.

Malgré sa fréquentation, Skradinski buk est un lieu de baignade hors du commun.

Un peu refroidis par notre expérience ferry, on rentre à Skradin par une marche d’une heure le long des gorges.

Comment venir à Sibenik ? Comment circuler ?

Sibenik est située entre la cité touristique de Zadar et Split. Des bus nombreux relient les deux villes depuis la gare routière. Pour aller plus au Nord, par exemple à Plitvice ou Zagreb, il faut changer à Zadar. Si vous arrivez de Plitvice, des mini-vans s’arrêtent le long de la route pour des trajets plus directs et plus courts. A partager avec d’autres voyageurs.

De Sibenik, de nombreux bus desservent la ville de Skradin. Le trajet dure 45 minutes et permet de rejoindre le parc national de Krka.

Un voyage enchanteur à Split

La route de Sibenik à Split longe pendant 3 heures la côte dalmate. Les paysages arides se baignent délicatement dans les eaux turquoise de la Méditerranée. D’énormes complexes touristiques viennent rompre de temps à autre l’équilibre naturel, mais quelques villages s’acclimatent mieux des éléments. Nous passons par exemple devant la jolie presqu’île de Trogir, classée à l’UNESCO. Une visite à prévoir pour un prochain voyage. En attendant, notre bus trace sa route jusqu’à Split.

La vieille ville de Split vibre des temps anciens, prise au piège dans le Palais de Dioclétien. L’entrée par les souterrains forme la promesse d’un voyage enchanteur dans un labyrinthe de places blanches et de ruelles dominées par les étendues de linge qui sèchent tranquillement au soleil. C’est là que nous passons les plus belles heures du jour.

Nous finissons la journée à la plage locale de Bacvice où font rage les parties de Picigin. Dans le centre historique, les musiciens de rue envahissent la cité à la nuit tombée. On s’enivre d’airs mélodieux sur la place de la cathédrale avant de passer la nuit à la pension Stambuk, rapport qualité-prix-situation imbattable !

Korcula et Mljet, les îles de Dalmatie

Votre prochaine étape

Korcula et Mljet, les îles de Dalmatie

Découvrir
N'hésitez pas à laisser un commentaire Je vous réponds la plupart du temps en moins de 48 heures !
Partager votre commentaire





Les commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article. Lancez-vous en premier !

Votre prochaine destination ?

Si cet article vous a intéressé, il y a sans doute plus de contenus à découvrir sur La carte du Monde. Alors on part où ?

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Partager
A lire également En Slovénie et en Croatie, un voyage d'été au soleil Zagreb et les lacs de Plitvice
Retourner en haut
Raphaël, la cartedumonde.fr

A propos

Je suis Raphaël et j'ai créé la carte du monde, un blog voyageur sans voiture, en famille et très souvent dans la nature. Ce blog voyageur existe depuis le 23 septembre 2015. 6 ans déjà ! Je l’ai appelé La Carte du Monde, car c’est dans les atlas, les globes terrestres et les planisphères que j’ai puisé mes premiers rêves de voyage. Depuis, j’ai grandi, et certains de mes rêves sont devenus réalité. Je peux désormais tracer mes itinéraires directement sur la planète Terre. Plus d'infos