La Norvège sans voiture - Blog voyage La carte du monde Norvège

Transports, itinéraires et conseils

La Norvège sans voiture

Voyage - 05.12.2018

La Norvège sans voiture

Voyage - 05.12.2018

La Norvège est un pays à la nature époustouflante. Ses fjords, ses montagnes, ses îles sont une invitation au voyage. On y a souvent le souffle coupé, par exemple à Geiranger ou à Reine. Beaucoup choisissent d’y louer une voiture pour mieux se déplacer, mais il est tout à fait possible de visiter la Norvège en prenant les transports locaux. C’est ce que j’ai fait à deux reprises. Je vous explique.

Dans cet article, je vais vous parler de bus, de trains, de ferrys. En Norvège, on pourra aller (presque) partout en utilisant ces moyens de transport. Mais peut-être avant de commencer avez-vous envie de savoir où je suis allé ?

J’ai fait deux voyages en Norvège. Le premier dans Le pays des fjords : Un voyage d’Oslo à Bergen par les glaciers et les fjords de l’ouest. Le second Au-delà du Cercle Polaire : Un voyage du Nord de la Suède aux îles Lofoten par les paysages de Laponie.

Pendant ces deux voyages, je ne suis jamais monté dans une voiture. Ah si, j’ai pris un taxi à 5 heures du matin pour aller à l’Aéroport de Bergen. C’est donc possible, oui, avec un peu d’organisation il faut le dire.
Préparer son voyage
Le réseau de transports en Norvège est fiable et dense. Ce qu’il lui manque parfois, c’est un peu plus de fréquence. Sur certaines routes, il n’y a qu’un ou deux bus par jour. Il faudra donc bien construire son parcours ou prendre son temps.

Super pratique : Rome2Rio

Je vous conseille de consulter le site Rome2Rio.com pour vos itinéraires de voyage. On y entre son point de départ, son point d’arrivée, et Rome2Rio indique les moyens de transport dont vous disposez pour faire le trajet. Plutôt complet sur les bus et les trains, moins sur les ferrys. Existe aussi en application mobile.
Prendre le Bus en Norvège
Les bus en Norvège sont particulièrement confortables, on pourrait rester des heures derrière leurs grandes vitres à regarder défiler le paysage. Pour les familles, c’est le graal : des sièges bébé sont disponibles, directement intégrés dans les sièges du bus.

Plusieurs compagnies se partagent le réseau.
Nigardsbreen, Norvège

S’approcher des glaciers en bus, c’est possible en Norvège. Pour cela, prenez le bus 14-159 de la compagnie Kringom jusqu’au centre des glaciers du Nigardsbreen.


Prendre le train en Norvège
Gare de Myrdal, Norvège En Norvège, les trains s’arrêtent à Bodø. Il y a bien une gare à Narvik, 300km plus au nord, mais la voie ferrée est celle des mines de fer du nord de la Suède. Elle n’est pas reliée au réseau norvégien.

La compagnie nationale NSB centralise l’ensemble du réseau. Vous trouverez sur leur site toutes les informations et les horaires.

Dans un pays montagneux percé de fjords, le train reste en marge des principaux sites touristiques. La ligne Oslo – Bergen n’en reste pas moins magnifique. Elle vaut le voyage à elle seule. Vous pourrez descendre à Myrdal si vous souhaitez découvrir les magnifiques paysages de Flåm et du Sognefjord.

Prendre le ferry en Norvège
Si vous partez en Norvège sans voiture, vous gagnerez en liberté pour vos voyages en bateau. Vous ne risquez pas de rester à quai pour manque de place, par exemple. L’option maritime est le meilleur moyen de découvrir les fjords, bien installé sur le ponton, à regarder défiler pics vertigineux, cascades et villages.

Les ferrys Fjord1 se baladent à travers l’ensemble du réseau de fjord de l’ouest. D’autres compagnies complètent l’offre. On pourra citer par exemple les expressboats de la compagnie Norled ou le fameux express côtier Hurtigruten.

Le port de Bryggen à Bergen, Norvège

Arriver au coucher de soleil sur le port de Bergen : c’est la liaison Selje – Bergen de la compagnie Norled


Petites considérations : sans voiture en Norvège
En Norvège plus qu’ailleurs, le mouvement fait partie du voyage. Une journée dans les transports n’est pas une journée perdue, c’est une belle aventure. Je n’ai pas hésité à faire des détours, à perdre du temps pour profiter des plus beaux paysages. De Geiranger à Ålesund, au bus direct j’ai préféré commencer mon voyage par une longue croisière sur le plus beau des fjords, terminus Valldal.

Dans les petits villages nichés au fond des fjords, l’offre de logement n’est pas énorme. Au cœur de l’été, tout est vite complet. En voiture, on pourra toujours rouler quelques dizaines de kilomètres pour trouver une solution. Dans notre cas, ce sera plus compliqué. Réservez !

Sans voiture, il faut savoir renoncer, parfois. Je vous ai dit que les transports allaient presque partout. Le presque est d’importance. Dans les Îles Lofoten, on aura bien du mal à sortir de la route principale E10. Ainsi plusieurs randonnées et visites pourront être difficiles à réaliser.

Fjord de Geiranger, Norvège

Pas de panique, les bus vont bien à Reine

La Norvège sans voiture : l’essentiel

  • Il est tout à fait possible de voyager sans voiture en Norvège
  • Construisez votre parcours en fonction de l’offre et des horaires de transport
  • En été, réservez vos logements (ou prenez une tente)
  • C’est cadeau : vous pouvez reprendre mes itinéraires en Norvège : Le pays des fjords et Au-delà du Cercle Polaire

Je poste un commentaire

Article : La Norvège sans voiture
Vous avez aimé cet article ? Vous voulez ajouter quelque chose ? Dites-le moi en postant un commentaire !





Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article. Lancez-vous en premier !

Récit de voyage : 11 jours en Norvège

Le pays des fjords

LIRE

Plus d'articles...