De Hafslo à Lom, l'âge de glace, Norvège - Blog voyage La carte du Monde

Nigardsbreen, superbe

De Hafslo à Lom, l'âge de glace

Voyage - 05.08.2016

Etape

3

De Hafslo à Lom, l'âge de glace

Voyage - 05.08.2016

Dans notre cabanon de Lyngmo, on se réveille face au lac, presque les pieds dans l’eau. Voilà un cadre admirable. On a bien fait de s’arrêter là, près du petit bourg de Hafslo.
Le départ n’en est pas moins matinal, et nous quittons les lieux dès 9 heures. Notre bus Fjord1 longe les rives du Sognefjord, puis bifurque dans une vallée au niveau de Gaupne. À force de monter, la route atteint les glaciers. En Norvège, ça va plus vite qu’ailleurs. À peine 300 mètres d’altitude quand le bus nous dépose au Breheimsenteret – le centre du glacier. À peine 300 mètres et face à nous le Nigardsbreen, géniale langue de glace immaculée.

Elle descend du Jostedalsbreen, la plus grande calotte glaciaire d’Europe continentale : 480km2. 12 fois plus grand que la Mer de Glace à Chamonix.

Du centre, une petite heure de marche dans la steppe suffit pour atteindre un grand lac taillé dans la roche. Une courte balade en bateau nous mène ensuite au pied du glacier. Et quand je dis au pied, ce n’est pas une façon de parler. On a rarement l’occasion d’approcher si près un front glaciaire. Les séracs en imposent, la glace est bleu vif.
Pour retourner au centre du glacier, on retourne dans le bateau puis on choisit le bus plutôt que la rando. Nous avons eu la mauvaise idée de ne pas laisser nos sacs à la consigne, et ils commencent à nous peser. On finit par une petite visite du centre, son musée et sa cafétéria. À 17 heures, nous reprenons la route du Sognefjord. Skjolden, tout à l’est du fjord, nous accueille pour la nuit. On s’y promène le soir. Un gamin roux et solitaire joue seul au foot, sur un terrain qui surplombe le fjord. C’est à peu près la seule personne que nous croisons. Tout est calme, en Norvège.

Au plus profond du Sognefjord, Skjolden est la porte d’entrée vers le massif du Jotunheimen, qui héberge le plus célèbre parc national de Norvège. Une route magique le traverse. C’est le Sognefjell. Nous l’empruntons le lendemain matin.
Bien sûr, nous aurions aimé parcourir les chemins de randonnée du parc, mais nous manquons de temps et passons au col sans nous arrêter. Un brouillard glacé nous accompagne tout au long de la route et on ne distingue les paysages qu’avec extrême parcimonie. Tout là-haut, au col, quelques flocons voltigent. Ici, il neige au mois d’août.
De l’autre côté du Jotunheimen, nous descendons à Lom. Sur la place centrale un bonhomme de neige. On visite l’église en bois debout, elle est formidable. Après une agréable promenade dans le musée en plein air de Presthaugen, nous repartons déjà. Le bus avance dans une large vallée ensoleillée, il file droit vers l’ouest.

Commentaires

Article : De Hafslo à Lom, l'âge de glace
Vous avez aimé cet article ? Vous voulez ajouter quelque chose ? Dites-le moi en postant un commentaire !





Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article. Lancez-vous en premier !
    Le pays des fjords

    Récit de voyage

  1. Introduction : Le pays des fjords
  2. Le grand saut à Oslo
  3. De Myrdal à Hafslo, la porte du Sognefjord
  4. De Hafslo à Lom, l'âge de glace
  5. La magie du fjord de Geiranger
  6. Ålesund, Selje et la côte Atlantique
  7. Le port de Bergen
  8. Conclusion : Un bain de nature

Etape 4

La magie du fjord de Geiranger

Lire l'article

Plus d'articles...