La magie du fjord de Geiranger, Norvège - Blog voyage La carte du Monde

Visite d'un monument de la nature

La magie du fjord de Geiranger

Voyage - 16.12.2018

Etape

4

La magie du fjord de Geiranger

Voyage - 16.12.2018

Il y a des moments de voyage dont on espère beaucoup, des lieux dont on a rêvé des années. En Norvège, le fjord de Geiranger est un monument de la nature, il est considéré comme le plus beau des fjords. Je voulais voir cette vallée au moins une fois dans ma vie. C’est la 4e étape de mon voyage en Norvège, le récit d’une rencontre au sommet.

Le bus nous a abandonné en milieu hostile, tout en haut de la vallée. Le chauffeur a promis qu’un autre bus viendrait nous chercher. Mais j’espère bien Monsieur. Il pleut, il fait froid, on note la présence d’une colonie de rennes à moins de 9km. Un panneau nous le signale. J’aurais préféré qu’il nous indique les horaires de bus, même si mon petit doigt me dit que le nôtre ne va pas tarder.

Notre bus est arrivé. Il roule sur une petite route entre lacs et glaciers. Le décor est austère et la pluie continue de s’intensifier. Verrons-nous le fjord aujourd’hui ? Je parle de Geiranger, bien sûr, notre destination. C’est le plus beau des fjords, en tout cas, c’est comme cela que je l’imagine. J’ai beaucoup d’attente, je ne vais pas être déçu.

En voyage, il y a des moments qui comptent, des images qui restent gravées pour toujours, l’espérance superbe et la surprise plus belle encore.

La route dégringole en épingles. On ne sait plus de quel côté s’asseoir ni même regarder. Au début, le fjord est un mirage dans la brume, une percée de nuages au milieu des montagnes. C’est après une énième épingle à cheveu qu’il apparaît à notre gauche, plus beau et plus grand que tout. Je suis pris d’émotion, épris à la vitre. Le bus tourne à nouveau, tous les passagers se lèvent de concert et changent de côté pour admirer ce que la nature nous offre aujourd’hui : le fjord de Geiranger.

Reflets dorés sur le fjord de Geiranger Cette vision merveilleuse nous accompagne jusqu’à Geiranger, plus exactement 3km avant le village. Nous nous arrêtons au Fossen Camping, où nous avons loué un Hytter pour deux nuits. Pourquoi ici ? Mais pour la vue pardi ! Elle est extraordinaire.

Nous prenons l’apéro sur notre balcon. La pluie a cessé, le voile de nuages se lève et laisse percer les derniers rayons du soleil. La vallée s’illumine, le fjord prend la couleur de l’or. Ce soir devant ce spectacle magique, j’ai le sentiment d’être un privilégié.

Où dormir à Geiranger ?

Vue depuis le Fossen Camping, Geiranger Pour profiter d’une vue plongeante sur le fjord, je vous recommande de dormir en amont du village. On trouve plusieurs options au niveau de l’Hôtel Villa Utsitken, ce premier choix étant réservé aux budgets qui peuvent se payer le luxe de nuits à plus de 200 euros.

J’ai choisi de séjourner au Fossen Camping, quelques dizaines de mètres plus bas sur la route. Il loue des Hytters meublés et aménagés avec cuisine et balcon. Vous profiterez d’une vue extraordinaire à prix plus modérés, de 65 à 85 euros selon la saison.

Informations et réservations : Fossen Camping

Jour 6 : Un fjord dans la brume

L’éclaircie n’a pas duré. Ce matin, depuis notre balcon, nous ne voyons plus grand-chose. Je voulais voir le fjord d’en haut. Nous avions prévu de gravir à pied le sommet du Laushornet. A quoi bon puisque la météo n’annonce aucune amélioration ?

Pour vous dire à quel point le temps est mauvais, j’avais laissé une bouteille d’eau pour la nuit sur le balcon. L’eau a gelé, et on nous annonce de la pluie pour le reste de la journée.

On ne va pas se décourager. Malgré le froid, malgré la pluie, à Geiranger nous randonnerons.

Nous quittons à pied notre hytter, direction la rive Est du fjord. À Westerås Gard, le sentier se sépare en deux. Nous prenons d’abord celui de droite, jusqu’à la jolie cascade de Storsæterfossen. Tant qu’à prendre l’eau, autant le faire avec style… On se fraye un chemin derrière la cascade. L’expérience est amusante. Valérie profite du moment pour appeler sa mémé qui fête aujourd’hui ses 100 ans. Happy birthday Mémé !

Paysages du fjord de Geiranger

Allo, Mémé ? Oui, joyeux anniversaire !

Après cette première balade, et de retour à Westerås Gard, on prend l’autre chemin, un sentier balcon au-dessus du fjord et sous les falaises. La pluie fait son apparition alors que nous avançons, une cabane nous sert d’abri au point de vue de Vesteråsfjellet. Pour se protéger, le troupeau de chèvres locales a préféré se cacher dans la pénombre d’une grotte.

Vesteråsfjellet, Geiranger Plusieurs points de vue magnifiques ponctuent notre parcours vers Losta. Le fjord est d’abord émeraude puis vire au gris quand la pluie s’intensifie. Cette fois, c’est la grosse averse. On rentre en toboggan jusq’au village de Geiranger. En Norvège, la luge sur boue est une activité prisée chaque été.

Nous arrivons au village devant le centre touristique Fjordsenter après 3 heures de marche au total. Nous sommes trempés et couverts de boue. On en profite pour faire quelques courses avant de remonter à pied vers notre petit chalet, un peu plus haut dans la vallée. Le reste de la journée ne sera qu’une succession d’intenses averses, nous les regardons depuis le balcon, car par chance, le balcon est couvert.

Quelle randonnée faire à Geiranger ?

Il existe de nombreuses randonnées autour du village et du fjord. Des panoramas exceptionnels vous attendent si vous êtes prêts à gravir les montagnes.

L’office du tourisme propose une carte des randonnées très complète, qu’on peut consulter et télécharger : Carte des randonnées - Geiranger.

Panneaux randonnée Geiranger Deux randonnées sportives, à faire quand il fait beau :
  • Laushornet (Sentier F) : 8h30 AR depuis le village. 7h depuis Westerås Gard. Un bel effort pour un panorama superbe « vu d’en haut ».
  • Skagefla (Sentier Q+P) : 3h30 de marche (+5 heures avec le sentier R) de Skagehola à Homlong. Une belle randonnée sur la rive sauvage. Superbes points de vue sur les cascades et le fjord. Pas d’accès par la route. On se fait déposer en bateau au début de la randonnée, à Skagehola

Deux sentiers faciles si la météo est moins heureuse :
  • Storsæterfossen (sentier D) : 2h30 AR depuis le village. 1h15 AR depuis Westerås Gard. On peut passer derrière la jolie cascade. Pas de point de vue sur le fjord.
  • Losta (Sentier B+C) : 3h45 depuis le village, 2h30 depuis Westerås Gard. Le sentier surplombe le fjord et offre de beaux points de vue.

Jour 7 : Ma croisière sur le Fjord de Geiranger

Que faire à Geiranger ? Si je lançais un sondage sur le sujet, je suis certain que l’idée d’une croisière remporterait tous les suffrages. Le bateau reste en effet le meilleur moyen de découvrir le Roi des Fjords, son décor montagneux et ses cascades vertigineuses.

C’est exactement ce qui m’attend aujourd’hui, vous pouvez donc imaginer comme je suis content ! On est même arrivé en avance sur le ponton.

Pour traverser le fjord, nous avons choisi de prendre le ferry, tout simplement. C’est une option plus économique que le bateau touristique. Certes, le ferry ne s’arrête pas devant chaque cascade, mais au vu du nombre de photos prises ce jour-là, on a largement le temps de les observer en long, en large et en travers.

Quelle croisière sur le fjord de Geiranger ?

Fjord de Geiranger Naviguer sur le Fjord de Geiranger est une idée qui fait rêver. Voici les principales options :
  • Le Kayak de mer : à partir de 65 € - Infos et réservation
  • Le bateau touristique : à partir de 35 € - Infos et réservation (nécessaire en saison)
  • Le ferry de passagers : Aux dernières nouvelles, il n’y a plus de ferry entre Geiranger et Valldal. Il reste la ligne Geiranger – Hellesylt, qui propose jusqu’à 8 trajets par jour en saison. Le coût est de 25 € pour un aller simple, 35 € pour l’aller-retour. Toutes les informations ici.
  • Le bateau de croisière : Le fjord est profond. L’Hurtigruten s’y arrête l’été, comme de nombreux bateaux de croisière.

Pour plus d’infos sur les transports en Norvège, lire mon article : La Norvège sans voiture.
Notre ferry couvre la route Geiranger – Valldal en deux heures, nous pousserons ensuite en bus jusqu’à Ålesund. Que dire de ces deux heures sinon qu’elles sont merveilleuses. Notre ferry s’engage d’abord dans les longues courbes du Fjord de Geiranger, un labyrinthe vertigineux taillé par les glaciers. Des cascades connues se succèdent comme Le voile de la mariée ou la cascade des Sept sœurs.

Il n’y a rien d’autre à faire ici qu’admirer le fjord. C’est ce que je fais, installé en bonne place sur le pont extérieur de mon ferry. Je me régale encore au-delà de Hellesylt, quand le fleuve ne s’appelle plus Geirangerfjord mais Storfjord, que les parois s’éloignent, que les vergers prennent le relais.

Les arbres fruitiers sont la spécialité locale, vous n’en trouverez nulle part plus au Nord, c’est la vallée qui détient le record.

Valldal est le terminus de notre ligne. Nous descendons dans la bourgade aux maisons colorées, certaines portent les signes de l’Art Nouveau. C’est un avant-goût de ce qui nous attend ce soir, à Ålesund, où va commencer la 5e étape de notre voyage en Norvège : Ålesund, Selje et la cote Atlantique.

Fjord de Geiranger

Les jolies maisons du village de Valldal

Fjord de Geiranger : l’essentiel

  • Le fjord de Geiranger est classé sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, tout comme le Nærøyfjord.
  • De merveilleux sentiers de randonnée sillonnent les environs : Télécharger la carte
  • De beaux points de vue, comme Dalsnibba et Ørnevegen, sont accessibles par la route.
  • Une croisière est le meilleur moyen de découvrir le fjord. Geiranger est d’ailleurs dans le top des 5 croisières d’un jour au cœur des montagnes .

Commentaires

Article : La magie du fjord de Geiranger
Vous avez aimé cet article ? Vous voulez ajouter quelque chose ? Dites-le moi en postant un commentaire !





Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article. Lancez-vous en premier !
    Le pays des fjords

    Récit de voyage

  1. Introduction : Le pays des fjords
  2. Le grand saut à Oslo
  3. De Myrdal à Hafslo, la porte du Sognefjord
  4. De Hafslo à Lom, l'âge de glace
  5. La magie du fjord de Geiranger
  6. Ålesund, Selje et la côte Atlantique
  7. Le port de Bergen
  8. Conclusion : Un bain de nature

Etape 5

Ålesund, Selje et la côte Atlantique

Lire l'article

Plus d'articles...