logo lacartedumonde.fr fond transparent
10 jours en Sardaigne en bus :  notre itinéraire sur l'île sublime

10 jours en Sardaigne en bus : notre itinéraire sur l'île sublime

un voyage sans voiture et en famille en Sardaigne

10 jours en Sardaigne en bus : notre itinéraire sur l'île sublime

C’est un nouveau voyage. Sur une île. Au cœur de la Méditerranée. C’est un itinéraire. Toujours sans voiture. En bus. 10 jours en Sardaigne. Nous partons à la découverte de cette terre sarde, ce morceau d’Italie au milieu des flots. Tournée vers ses baies aux eaux turquoises, la Sardaigne est aussi un pays où abondent campagnes, collines et montagnes, entre écrin paradisiaque et âpreté sauvage. C’est l’île sublime.

Le voyage se déroule en avril. Ne te découvre pas d’un fil. En Sardaigne, le printemps est ensoleillé mais la mer encore frisquette. Nous déambulons à travers le nord de l’île, un itinéraire de 10 jours en bus en Sardaigne. Cet article en présente le détail étape par étape, et vous y trouverez aussi tous les moyens de transport à disposition pour un voyage sans voiture en Sardaigne.

L’itinéraire : 10 jours en Sardaigne en bus

C’est comme d’habitude sans voiture que nous visitons la Sardaigne. Voisine de la Corse, l’île est à deux pas du territoire français, mais ici, pas de doute, c’est l’Italie.

La Sardaigne est d’ailleurs l’une des plus grandes îles italiennes, un gros rocher de 24 000 km2 posé au milieu de la mer Méditerranée. Pour ces 10 jours, nous concentrons nos péripéties sur la moitié Nord de l’île. Elle saura nous ravir chaque instant du voyage.

Comme pour notre voyage dans les Dolomites, j’ai voulu vous présenter ce voyage pas-à-pas, une étape après l’autre et les moyens de transport que nous avons utilisés pour nous déplacer.

Nous débarquons donc en ferry à Porto Torres, un matin d’avril, pour débuter cet itinéraire en bus de 10 jours en Sardaigne.

L’itinéraire en Sardaigne passe par l’île d’Asinara

En bus jusqu’à Stintino

La ligne de bus 727 relie Sassari, Porto Torres et Stintino, et continue jusqu’à la plage de La Pelosa, au moins 5 fois par jour.

  • Vous arrivez en ferry à Porto Torres ? Les bus s’arrêtent Via Mare, juste en face du débarcadère et rejoignent Stintino en 45 minutes. En attendant votre bus, vous pouvez aller boire un café sur l’une des terrasses de la jolie Piazza Garibaldi (les gourmands iront à la pasticceria Mel)
  • Vous arrivez en avion ? L’aéroport le plus proche est à Alghero. Le bus 760 relie l’aéroport à Sassari, puis vous pouvez prendre la ligne 727 pour vous rendre à Stintino. Comptez au moins 3 heures au total contre 1 heure en taxi.

Première étape en Sardaigne : 2 nuits à Stintino

Après 4 heures de train, une traversée de 10 heures en ferry et quelques minutes de bus, notre voyage prend définitivement pied en Sardaigne dans la petit port de pêche de Stintino.

La petite ville portuaire est un endroit plutôt tranquille, en tout cas hors saison. Le vent balaye la rue principale presque déserte. Les agences de tourisme présentent encore portes closes, tout comme une bonne moitié des restaurants. Ils ouvriront plutôt début mai voire en Juin pour les plus récalcitrants.

En avril, on peut découvrir le meilleur de la péninsule de Stintino sans la foule estivale : déambuler sans réserver sur l’exquise plage de La Pelosa, traverser à vélo le Parc National de l’Asinara, gravir la colline jusqu’à la Torre del Falcone… Toutes ces aventures sont racontées plus en détails dans mon article dédié au village de Stintino. Elles font de cette destination à la pointe Nord-Ouest de l’île une exquise première étape pour un voyage un Sardaigne.

Les bus déposent le voyageur tout près de la plage de La Pelosa en Sardaigne
Les eaux translucides de La Pelosa, près de Stintino en Sardaigne
On troque le bus pour un bateau sans permis pour rejoindre Cala Biriala dans le Golfe d’Orosei

De Stintino à Cala Gonone

D’Ouest en Est, cette traversée de Sardaigne prend un peu plus de 4h, mais comptez facilement 6 à 7 heures avec les temps d’attente aux correspondances.

  • Rendez-vous d’abord à Sassari avec la ligne 727 (5 bus par jour)
  • Puis traversez le centre de l’île avec le bus 9341 qui relie Sassari à la gare routière de Nuoro 4 à 5 fois par jour.
  • Le bus 520 (5/jour, 1h15 de trajet, le dernier à 19h10) vous mène ensuite jusqu’à Cala Gonone

Deuxième étape : 4 nuits à Cala Gonone dans le Golfe d Orosei

La route est longue pour venir à Cala Gonone. La station balnéaire se mérite. Elle est isolée, un peu seule au monde, au bout d’une route qui descend en lacets jusqu’aux merveilleux litttoral du Golfe d’Orosei. Tout autour, la nature règne en maître. Les dauphins domptent la mer, les criques superbes essaiment le littoral. Et dans l’arrière-pays, les canyons vertigineux creusent leur sillon dans le massif du Supramonte.

Des grottes de Cala Luna au canyon de Su Gorropu, de Cala Goloritze à Cala Biriala, les paysages vertigineux du Golfe d’Orosei et du Supramonte sont un régal permanent pour les yeux. Entre mer et montagne, Cala Gonone est une destination totale et idéale, que je vous invite à découvrir dans l’article Cala Gonone, la perle du Golfe d’Orosei.

Le Canyon de Su Gorropu, merveille naturelle en Sardaigne
Dans le superbe canyon de Su Gorropu, à découvrir près de Cala Gonone
Porto Taverna sur notre itinéraire en bus en Sardaigne

En bus de Cala Gonone à Porto Taverna

Il faut au moins 4 heures en bus pour rejoindre Porto Taverna depuis Cala Gonone

  • Retournez d’abord à Nuoro, nœud des transports dans la région, avec la ligne 520 (1h15 de trajet)
  • Puis prenez le bus 514 qui vous permet d’atteindre Porto Taverna en un peu plus de 2 heures (4 à 6 bus / jour)

Troisième étape de l’itinéraire en Sardaigne : 1 nuit près de Porto Taverna

On s’arrête passer une nuit près de Porto Taverna, pour y découvrir ses jolis paysages et les somptueuses plages des environs. Les flamants roses se sont même installés dans les marais derrière la plage de Porto Taverna, et à en croire nos voyages précédents, les flamants roses ont souvent bon goût.

Il y a pas mal de résidences de vacances et de guesthouses le long de la route principale. Ainsi l’arrêt de bus n’est jamais très loin. On dort à Monte Petrosu dans la résidence Lu Nibareddu, à 15 minutes à pied de la plage de Porto Taverna.

Pour explorer un peu plus, les vélos nous semblent une bonne idée, mais le loueur près de la résidence a une offre limitée pour les enfants, seulement des sièges bébé pour les moins de 3 ans et des vélos 24 pouces pas avant 8 ans. On ira à Cala Brandinchi à pied (plus d’1h30 quand même en prenant ce chemin pour éviter de marcher le long de la route nationale). Sur cette plage paradisiaque, on se croirait sous les tropiques.

La baie parfaite de Cala Brandinchi est en Sardaigne
Sur votre itinéraire en Sardaigne, n’oubliez pas de faire un détour pour découvrir la baie parfaite de Cala Brandinchi

Aller de Porto Taverna à La Maddalena

On remonte jusqu’à la pointe nord de la Sardaigne.

  • La ligne de bus 514 vous accompagne jusqu’à Olbia (7-9 bus / jour, 30mn). Vous passerez d’ailleurs devant l’aéroport.
  • Puis rejoignez le port de Palau en 1 heure avec la ligne 601 (8 bus / jour)
  • La Maddalena est une île. Vous la rejoindrez en ferry. Le trajet dure 15 minutes depuis Palau (toutes les 15 minutes en journée, toutes les heures pendant la nuit)

Quatrième et dernière étape : 3 nuits dans l’archipel de La Maddalena

La dernière étape de cet itinéraire en bus en Sardaigne nous conduit dans l’archipel de La Maddalena, à la pointe Nord de l’île. Dans la capitale de l’archipel, La Maddalena, on retourne en ville. De la circulation, de l’animation, un peu d’architecture à Italienne, et le jardin complètement exquis de notre adorable Bed & Breakfast

Au cœur d’un archipel qui est aussi un Parc National, La Maddalena est la base parfaite pour rayonner à vélo ou en bateau. L’île voisine de Caprera offre un superbe décor et de nombreux sentiers de randonnée. On peut y découvrir d’adorables plages secrètes comme Cala Serena et la maison-musée de Giuseppe Garibaldi, héros du Risorgimento italien.

On n’oublie pas non plus de partir à la découverte les plus petites îles au Nord de l’archipel, comme Budelli et Santa Maria. Des croisières à la journée partent de La Maddalena, mais il y a plus de possibilités à Palau, surtout hors saison. Aux bateaux touristiques on a préféré l’aventure en voilier. Nous avons passé une journée merveilleuse avec l’agence Sardinia Sailing Tour

L’itinéraire en bus en Sardaigne  s’achève dans l’archipel de La Maddalena
L’itinéraire en bus de 10 jours en Sardaigne s’achève dans l’archipel de La Maddalena, à la découverte de criques sublimes et de plages secretes
A vélo sur l’île de Caprera au nord de la Sardaigne

Quitter la Sardaigne… Snif Snif

Après 10 jours en Sardaigne, on a qu’une seule envie : rester plus longtemps. Mais il faut rentrer, alors :

  • L’aéroport le plus proche est celui d’Olbia. Comptez 1h30 et 110 € en taxi, en comptant la traversée en ferry, et 2h30 à 3h en bus (ferry jusqu’à Palau, bus 601 jusqu’à Olbia, puis réseau local pour rejoindre l’aéroport)
  • Si vous voulez rentrer en ferry, ce n’est pas très pratique pour retourner à Porto Torres Comptez au moins 5h30 (bus (bus 601+728+730). Vous aurez peut-être envie de vous arrêter 1 nuit à Santa Teresa ou Castelsardo sur le chemin.

Voyager sans voiture en Sardaigne : les transports en commun

Comme pour nos précédents voyages en Italie, nous sommes venus et avons visité la Sardaigne sans voiture, en prenant les transports en commun à notre disposition sur place. Comment venir en Sardaigne ? Comment se déplacer ? Voici les informations dont vous avez besoin pour réussir votre voyage en bus en Sardaigne.

Comment venir en Sardaigne ? ferry ou Avion

La Sardaigne étant une île, vous avez deux possibilités pour la rejoindre si vous ne voulez pas nager : faire une traversée en ferry ou prendre l’avion.

Corsica Ferries propose des traversées directes depuis le port de Toulon jusqu’à Porto Torres à bord du Mega Express. Nous avons fait ce trajet de 13 heures à l’aller, une belle aventure en famille car on passe la nuit sur le bateau (louez une cabine pour plus de confort). On peut aussi rejoindre Santa Teresa depuis le Port de Bonifacio, et Olbia depuis plusieurs villes de la côte italienne comme Gênes, Livourne ou CivitaVecchia près de Rome.

La Sardaigne dispose aussi de trois aéroports, à Olbia, Alghero et Cagliari. Tous proposent des vols directs depuis plusieurs destinations en France. Par exemple, nous avons volé avec Easyjet au retour, entre Olbia et Paris Orly.

Ferry Corsica Ferries au port de Porto Torres en Sardaigne
Les ferries Corsica débarquent leurs passagers à Porto Taverna, au nord de la Sardaigne

Avion ou ferry vers la Sardaigne : quel mode de transport est le plus écologique ?

Voilà l’impact carbone par personne de nos trajets depuis Paris pour l’aller et le retour :

  • A l’aller, train Paris – Toulon =2kg de Co2 (source SNCF), puis ferry Toulon – Porto Torres = 0,14t de Co2 (source Corsica Ferries).
    BILAN DES EMISSIONS TRAIN + FERRY : 142kg / personne.
  • Au retour, vol Olbia – Paris = 0,25 tonnes de Co2 (source).
    BILAN DES EMISSIONS AVION : 250kg / personne

Le bilan est donc plus favorable pour l’option train + ferry. Elle permet d’économiser 108kg de Co2 par personne et par trajet entre le nord de la France et la Sardaigne.

Par contre, les ferries actuels consomment plus de Co2 au kilomètre parcouru par rapport à l’avion. Par conséquent, vous émettrez moins de Co2 en prenant l’avion pour la Sardaigne si vous habitez autour de Nice, Toulon ou Marseille

Se déplacer en bus en Sardaigne

Le bus est le moyen de transport à privilégier si vous voyagez en Sardaigne sans voiture. Le réseau est plutôt dense et dessert la quasi-totalité de l’île.

Les longs trajets impliquent souvent un ou plusieurs changements de plus, ce qui peut rallonger la durée des trajets. Dans le Nord de l’île, vous devrez souvent passer par Sassari, Nuoro ou Olbia pour rejoindre votre destination. Et si les zones rurales et centrales de l’île sont desservies, elles le sont à une fréquence qui permet difficilement de faire des aller-retours dans la journée. N’hésitez pas à prendre un taxi de temps à autre, comme nous l’avons fait pour rejoindre le canyon de su Gorropu.

Le réseau de bus en Sardaigne est géré par la compagnie ARST :

Train et ferry : les autres modes de transport pour un voyage sans voiture en Sardaigne

En plus du réseau de bus, deux lignes de train parcourent la Sardaigne entre Cagliari et Sassari et de Sassari à Olbia. Ce sont les seules lignes régulières de l’île, parfois légèrement plus rapides que le bus. Billets en vente dans les gares et sur Trenitalia.

Plus pittoresques, les trains touristiques Trenino Verde offrent la possibilité d’explorer au ralenti la campagne sarde. Les 4 itinéraires, ouverts seulement pendant l’été, permettent de découvrir les paysages verdoyants de l’intérieur des terres.

Enfin, le ferry est le moyen de transport idéal pour rejoindre les petites îles au large des côtes, comme l’archipel de la Maddalena, desservi 24 heures sur 24 depuis Palau. Billets en vente aux ports d’embarquement.

Transport par bateau dans l’archipel de La Maddalena
Avec le bus, le bateau est un incontournable d’un voyage sans voiture en Sardaigne

Quand partir en voyage en Sardaigne ?

La Sardaigne bénéficie d’un climat méditerranéen. L’île fleurit au printemps, étouffe en été et reste douce pendant l’Automne. L’activité touristique se concentre essentiellement de début juin à mi-septembre, avec un pic très fort en juillet et surtout août, quand l’eau de la Méditerranée devient agréable pour se baigner.

La mer est entre 13 et 14 degrés de janvier à mars, elle peut monter jusqu’à 25 degrés pendant l’été, et redescend ensuite petit à petit jusqu’à la fin de l’année (source : Cabaigne.net). A noter que l’eau grimpe de quelques degrés dans les plages protégées aux eaux peu profondes comme Cala Brandinchi.

Pour visiter l’île en évitant la foule, le Printemps et l’Automne sont donc les meilleures périodes. Nous sommes partis 10 jours fin avril en Sardaigne. Tous les hébergements et les restaurants ne sont pas encore ouverts à cette période de l’année, mais les bus circulent toute l’année et les excursions en bateau commencent à être proposées dès le weekend de Pâques. Les plus courageux d’entre nous ont même réussi à se baigner à plusieurs reprises.

Réserver un hébergement en Sardaigne Booking.com
Le village de Stintino et la plage de La Pelosa en Sardaigne
N'hésitez pas à laisser un commentaire Je vous réponds la plupart du temps en moins de 48 heures !
Partager votre commentaire





Les commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article. Lancez-vous en premier !

Tout sur votre prochaine destination

Cliquez sur un pays ou une thématique ci-dessous pour accéder à tous les contenus liés à cette destination

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Partager
A lire également Que faire sur Capri, l'île bijou de la baie de Naples ? Korcula et Mljet, les îles de Dalmatie
Retourner en haut
Raphaël, la cartedumonde.fr

A propos

Je suis Raphaël et j'ai créé la carte du monde, un blog voyageur sans voiture, en famille et très souvent dans la nature. Ce blog voyageur existe depuis le 23 septembre 2015. 6 ans déjà ! Je l’ai appelé La Carte du Monde, car c’est dans les atlas, les globes terrestres et les planisphères que j’ai puisé mes premiers rêves de voyage. Depuis, j’ai grandi, et certains de mes rêves sont devenus réalité. Je peux désormais tracer mes itinéraires directement sur la planète Terre. Plus d'infos