Le Pérou, la Bolivie, la Pachamama, Bolivie Pérou - Blog voyage La carte du Monde

Récit de voyage : 26 jours Pérou Bolivie

Le Pérou, la Bolivie, la Pachamama

Voyage - 25.03.2019

Le Pérou, la Bolivie, la Pachamama

Voyage - 25.03.2019

C’est un itinéraire de 26 jours au Pérou et en Bolivie, un voyage sac à dos, une aventure qui marque une vie. De Cuzco au Salar de Uyuni, du Lac Titicaca à la Laguna Colorada, je vous invite à plonger dans un monde à la beauté sidérante. Sites inoubliables, déserts extraordinaires, volcans sublimes… Sur l’Altiplano, nous faisons à deux un voyage à très haute altitude. Immense !

voyage Pérou Bolivie

Machu Picchu, Lac Titicaca, Salar de Uyuni : des paysages à couper le souffle


Avant de partir au Pérou et en Bolivie, ma carte du monde est une page presque blanche. L’envie me prend de partir à la découverte de la Terre, quelle idée. La Laguna Colorada a tout d’un rêve de paysage, le Machu Picchu en est un pour moi depuis longtemps. Je prends deux billets pour l’Amérique du Sud, arrivée à Lima, départ de La Paz. Entre les deux un voyage à construire.

1 voyage, 5 raisons

  • DÉCOUVRIR L’AMÉRIQUE LATINE : c’est la première fois de ma vie
  • RENCONTRER LA CULTURE INCA, sa capitale Cuzco et le Machu Picchu
  • PERDRE MES REPÈRES le plus possible et me déconnecter
  • VOIR DES PAYSAGES INOUÏS et l’immensité du désert
  • PARCE QU’ON ME L’A DIT : « La Bolivie est le plus beau pays du monde »

Un itinéraire : 26 jours au Pérou et en Bolivie

C’est un voyage en Bolivie avec une petite introduction du côté du Pérou. On n’allait pas manquer l’occasion de voir le Machu Picchu !

Lima n’est qu’une escale entre deux vols, et c’est à Cuzco que le voyage débute pour de bon. Près de la capitale des Incas, nous découvrons les sites de la Vallée Sacrée et le Machu Picchu. Nous faisons ensuite route vers le Sud. Pisac est notre dernière étape avant la Bolivie et quelques nuits à l’Isla del Sol sur le Lac Titicaca.

Nous arrivons ensuite à La Paz, capitale la plus haute du monde, et y passons plusieurs jours. Après avoir fait étape à Potosi et visité la belle Sucre, nous rejoignons Tupiza. De cette ville au milieu des canyons, nous partons dans le désert du Sud Lipez et sur le Salar de Uyuni. Notre tour s’achève à Uyuni, et après un dernier bus de nuit, notre voyage prend fin à La Paz.

Laguna Verde Licancabur Bolivie

La Laguna Verde et le volcan Licancabur, un site incontournable dans le désert du Sud Lipez



Le bus a été notre moyen de transport privilégié. Nous l’avons pris de jour ou de nuit, la plupart du temps sans réservation, entre chaque étape de notre voyage. Les tarifs sont dérisoires, le froid et l’état des routes rendent les trajets de nuit longs et pénibles.

Nous avons aussi pris le train pour Aguas Calientes (le train du Machu Picchu, à réserver avant de partir), un taxi aller-retour de Potosi à Sucre, une excursion en 4x4 dans le sud Lipez et le bateau pour l’Isla del Sol.

Avant de partir

Météo : Quel temps fait-il ?

Nous avons passé la fin du mois d’Octobre au Pérou et Novembre en Bolivie. Dans ces deux pays, c’est une saison intermédiaire, phase de transition entre la saison sèche et la saison des pluies. Il y fait moins froid que pendant l’hiver austral (comprendre Juillet – Août – Septembre) et moins humide que pendant les mois qui suivent (à partir de Novembre au Pérou et Décembre en Bolivie).

Pendant notre voyage, la pluie s’est faite discrète. Elle a simplement arrosé nos visites de Pisac et du Machu Picchu. Le froid, par contre, reste très tenace à cette période de l’année. Au Pérou et en Bolivie, on navigue souvent entre 3 500 et 4 500 mètres, parfois on monte même au-delà de 5 000 mètres. On a beau être sous les tropiques, la veste polaire reste une alliée à toute heure de la journée. Et je ne vous parle pas des nuits. Elles sont glaciales, surtout dans le Sud Lipez et sur le Lac Titicaca.

pluie machu picchu

Les portes Incas, une petite astuce pour se protéger de la pluie au Machu Picchu


Santé : c’est quoi le Soroche ?

Le Soroche est le mal aigu des montagnes. Il est lié à l’altitude, plus précisément à une montée trop rapide sans acclimatation. Vertiges, fatigue et nausées sont les symptômes les plus courants. Ils passent en général au bout de 48 heures, mais quelques cas plus graves existent et peuvent aboutir à un œdème cérébral. Il ne faut pas hésiter à consulter un médecin en cas de troubles importants.

Heureusement, le Soroche ne touche pas tout le monde, et pendant notre voyage, nous n’avons jamais ni l’un ni l’autre dû faire face à ces symptômes. Seuls quelques maux de tête nous ont accompagné au-delà de 5 000 mètres dans le désert du Sud Lipez.

Pour lutter contre le Soroche, les locaux proposent des recettes à base de coca (mate, feuilles à mâcher), mais le meilleur moyen de régler le problème est de redescendre quelques centaines de mètres plus bas, le temps de s’acclimater à l’altitude. Si ce n’est pas possible, et si vous souffrez du Soroche, prenez votre mal en patience. Les symptômes disparaissent au bout de 24 à 48 heures dans la plupart des cas.


En dehors de ce mal mystérieux, il faudra veiller à ne pas boire l’eau du robinet et à ne pas vous faire mordre par un chien errant. Avant de partir, nous avons pris soin de nous faire vacciner contre la fièvre jaune, l’hépatite A et la typhoïde.

Il n’y a pas de vaccination existante contre la salmonelle, une bactérie pas très sympa pour votre tube digestif. Elle est présente au Pérou comme en Bolivie, et Valérie a été malade quelques jours à cause d’elle. Un mauvais souvenir qui heureusement se règle en quelques jours.

Voyage Cuzco Pérou

Toujours plus haut dans les rues de Cuzco


La sécurité au Pérou et en Bolivie

Avant de partir, on nous promettait faux policiers, faux taxis et vraies emmerdes à tel point que les premiers jours ont été marqués par une certaine forme de paranoïa.

Et puis, un soir à Aguas Calientes, j’ai oublié mon appareil photo dans un café. Je l’avais accroché à ma chaise. Je suis assez tête en l’air en général, mais quand même, l’appareil photo, la veille de visiter le Machu Picchu, il fallait le faire. Et bien savez-vous ce qu’a fait le serveur ? Il m’a couru après dans la rue, jusqu’à me retrouver 80 mètres plus loin, et m’a rendu l’appareil avec un grand sourire.

Cette scène a été un petit choc, un changement de point de vue. Certes, le niveau de sécurité n’est pas le même qu’en Europe, certes il y a des histoires d’enlèvement et de racket, mais ces événements très médiatisés sont loin d’être la règle, et nous avons voyagé 26 jours sans qu’il nous arrive le moindre pépin de sécurité.

Les conditions de Santé et de Sécurité sont susceptibles d’évoluer dans le temps.
Pour ces deux sujets, le site Conseils aux voyageurs pour le Pérou et la Bolivie vous donnera des informations complètes et à jour.

Logements : Faut-il réserver ?

Il n’est absolument pas nécessaire de réserver ni au Pérou ni en Bolivie en Octobre - Novembre. Nous avons trouvé des chambres disponibles dans tous les hôtels où nous sommes allés. Seul el Walkon Inn à Cuzco a été réservé avant de partir. C’était le premier hôtel du voyage, et après 3 avions et 23 heures de trajet, nous avons jugé bon de nous épargner une aventure supplémentaire.

Si vous partez dans ces pays, n’hésitez pas à tracer les grandes lignes de votre parcours et à ajuster les temps de séjour et les étapes en fonction de vos découvertes et de vos envies.

Isla del Sol Cordillera Real Bolivie

Vue depuis la terrasse de notre chambre sur l’Isla del Sol

Impressions et bilan

Je suis rentré à Paris un mardi de Novembre. Une vague de froid s’annonçait, j’étais le mieux préparé de tous les français. Je n’étais pas triste de rentrer, j’avais en tête toutes ces images, ces ambiances, ces sons, ces lumières. J’étais heureux, simplement heureux.

Sur le Salar de Uyuni, quand le soleil s’est levé. Il a inondé de lumière un monde entier. Ça a duré une éternité. Puis nous avons roulé très vite, à 80 ou 90 à l’heure. Ernesto notre guide était au volant. Tout défilait si vite, comme un symbole de ce voyage en mouvement. J’ai repensé à tout, notre choix de destination, mes surprises, mes émotions, notre extraordinaire aventure. J’ai compris alors que le voyage était accompli, que j’avais trouvé un sens à tout ça, que j’avais gagné pour toujours l’envie de voyager.

La Laguna Colorada a peut-être été le plus beau moment du voyage, un mirage rouge flamboyant dans le désert du Sud Lipez. C’est d’ailleurs de cette région que je retiendrai les souvenirs les plus marquants. Nous y avons gravi un volcan, admiré les lagunes et les flamants et dormi dans des villages du bout du monde.

Que dire du Machu Picchu ? Le site est extraordinaire, à la hauteur de mes espérances pourtant si grandes. Que dire de La Paz, cette capitale effervescente, entre tradition et modernité ? Que dire du bleu éblouissant du Lac Titicaca ? Que dire de la magnifique Cuzco ? Toutes ces destinations sont des incontournables, elles font partie de mes coups de cœur de ce voyage.

1 voyage, 10 coups de cœur

  • CUZCO : Ville ravissante, appel à l’imaginaire
  • Seuls au monde dans les ruines de PISAC
  • La découverte d’un Temple extraordinaire : LE MACHU PICCHU
  • La grimpette vertigineuse au sommet du WAYNA PICCHU
  • Sur L’ISLA DEL SOL, les couchers de soleil sur le Lac Titicaca et la Cordillera Real
  • LA PAZ, capitale frénétique où nous avons pris le temps de vivre
  • Un sommet à plus de 6000 mètres : LE VOLCAN UTURUNCU
  • Les lagunes, les flamants et les paysages époustouflants du DÉSERT DU SUD LIPEZ
  • LA LAGUNA COLORADA, le plus bel endroit du monde ?
  • La LE SALAR DE UYUNI : inoubliable !

La Bolivie comme le Pérou sont des pays pauvres, et l’atmosphère dans les villes parfois s’en ressent. J’ai trouvé Potosi un peu triste et Tupiza inquiétante, avec ses hordes de chiens errants dans les rues plus nombreux que ses habitants. Je ne parle pas de la traversée en bus de Juliaca. Cette ville du sud du Pérou est l’endroit le plus sinistre du voyage.

En Bolivie, j’ai eu une rage de dent, ça a été un moment difficile à passer. Mon dentiste m’a dit plus tard : « vous avez dû déguster ». C’est arrivé à La Paz, j’y ai trouvé les bons médecins pour me faire soigner. Je remercie mes dents de ne pas m’avoir abandonné au milieu du désert.

Laguna Colorada Bolivie

Petit traité sur l’immensité du monde


Mon récit de voyage Pérou - Bolivie

Vous en savez déjà beaucoup, et pourtant le voyage n’a pas commencé. Le décalage horaire est enclenché, 7 heures de moins à l’arrivée au Pérou. Je peux vous dire que les premiers jours on va se coucher tôt. La grande aventure nous tend les bras, elle commence à Cuzco, notre lieu d’arrivée en terre sacrée.

Des liens qui peuvent vous intéresser

Commentaires

Article : Le Pérou, la Bolivie, la Pachamama
Vous avez aimé cet article ? Vous voulez ajouter quelque chose ? Dites-le moi en postant un commentaire !





Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article. Lancez-vous en premier !
    Le Pérou, la Bolivie, la Pachamama

    Récit de voyage

  1. Introduction : Le Pérou, la Bolivie, la Pachamama
  2. Arrivée en terre sacrée
  3. Dans la vallée sacrée des Incas
  4. Aguas Calientes et le Machu Picchu
  5. De la vallée sacrée au lac Tititcaca
  6. Découvrir La Paz en Bolivie
  7. Visiter Potosi et Sucre
  8. De Potosi à Tupiza
  9. Sud Lipez I : Au sommet de l'Uturuncu
  10. Sud Lipez II : De toutes les couleurs !
  11. Sud Lipez III : Le Salar de Uyuni
  12. Uyuni, La Paz... C'est loin la France !

Etape 1

Arrivée en terre sacrée

Lire l'article

Plus d'articles...